Service Réclamation Transavia

Logo Service Réclamation Transavia

Vous n’en revenez pas ! Mais, c’est bien une réalité. Pour cause de surbooking, vous n’avez pas pu embarquer pour votre vol. Vous ressentez une certaine frustration. Vous pensez à votre partenaire d’affaires qui vous attend déjà ! Une profonde désolation s’empare de vous. Soudain, jaillit en vous le souvenir de votre vol reporté le mois passé. Votre désolation vire en colère. Là encore, les conséquences avaient rejailli sur vos activités. Autour de vous, d’autres clients vivent le même cauchemar. Vous entendez un client se plaindre de son vol retardé pendant plus de trois heures la semaine dernière. Un sentiment d’impuissance s’empare alors de vous. Que de réclamations restées sans suite !

Pour la dernière réclamation, vous avez même fait intervenir un avocat spécialisé. Mais, une fois encore, après une longue et ruineuse procédure, vous n’avez pas reçu un seul euro. Transavia et ses experts ont encore gagné. Transavia, prétendez-vous ? Laissez alors tomber toutes vos inquiétudes. En effet, avec Indemniflight, une start-up française, vos « réclamations Transavia » aboutissent facilement sans que vous ayez à gérer de la paperasse administrative ou à supporter de gros honoraires d’un avocat.

 

Transavia, une compagnie européenne en plein essor

 

Fondée en 1965, Transavia est une compagnie aérienne néerlandaise « low-coast ». Filiale du groupe Air France-KLM, cette compagnie aérienne relie aujourd’hui plus de 160 destinations vers l’Europe et le bassin méditerranéen, y compris Londres, Barcelone, Madrid, Dublin. Elle s’impose comme la meilleure compagnie européenne « low-coast » avec plus d’une trentaine de mille de billets d’avion vendus par jour sur son site internet. Selon les statistiques, Transavia fait partie des compagnies dites ponctuelles. En effet, la compagnie a enregistré peu de vols annulés. De plus, le taux de retard à l’arrivée de la compagnie demeure acceptable.

Toutefois, comme pour toute autre compagnie aérienne, Transavia enregistre aussi parfois des surbookings, des retards importants de plusieurs heures à l’arrivée ou même des annulations de vol. Cette situation crée, bien évidemment, des préjudices aux clients aériens victimes. La bonne nouvelle, c’est que tous les clients de Transavia restent éligibles à l’indemnisation des passagers prévue par le règlement 261/2004 de l’Union européenne sur le droit des passagers aériens. Le double critère d’application de ce règlement se vérifie pour l’intégralité des vols Transavia. En effet, Transavia possède une nationalité européenne, et tous ses vols partent de l’Union européenne ou atterrissent en Union européenne. Les clients de Transavia, victimes de désagréments, peuvent donc introduire une réclamation Transavia sous réserve des autres conditions pour bénéficier droit à indemnisation.

 

reclamation transavia

 

 

Service réclamation Transavia, dans quels cas y recourir ?

 

Le règlement 261/2004 de l’Union européenne sur le droit des passagers aériens fixe clairement dans quelles conditions les passagers aériens peuvent prétendre à une indemnisation et introduire une réclamation Transavia. Ne prétendez pas à une indemnisation parce qu’une hôtesse ne vous a pas souri ! N’introduisez pas une réclamation parce que votre vol a connu une dizaine de minutes de retard à l’arrivée ou parce que vous n’avez pas apprécié votre siège au cours du vol !

La première condition sine qua non reste l’origine et la destination du vol. Transavia est une compagnie européenne, cela est évident. Le vol pour lequel vous souhaitez introduire une réclamation Transavia doit décoller de l’Union européenne ou y atterrir. La seconde condition, tout aussi primordiale, constitue le nombre d’heures de retard à l’arrivée de votre vol. Seuls les vols de plus de trois heures de retard à l’arrivée peuvent faire l’objet de réclamations Transavia. Ne savourez pas encore votre joie si le vol pour lequel vous souhaitez introduire la réclamation Transavia remplit les deux premières conditions. Reste une troisième condition primordiale : l’irrégularité relevée (surbooking, retard ou annulation de vol) doit incomber à Transavia.

Toutefois, le client avisé de l’annulation de son vol au moins quatorze jours avant la date prévue ou à qui Transavia a offert une alternative de vol semblable au vol initial n’a pas droit à une indemnisation.

Gardez aussi à l’esprit que le règlement 261/2004 de l’Union européenne sur le droit des passagers aériens prévoit également un droit à une prise en charge en cas de retard de vol, d’annulation de vol ou de surbooking. Ce droit oblige Transavia à vous accorder des rafraîchissements, de la nourriture, un hébergement (si le vol est reporté au lendemain), le transport jusqu’au lieu d’hébergement, des appels téléphoniques et l’envoi d’emails. Vous bénéficiez automatiquement de ce droit après 2 heures de retard pour un vol courte-distance de moins de 1500 km, 3 heures de retard pour un vol moyenne-distance entre 1500 km et 3500 km et 4 heures de retard pour un vol longue distance de plus de 3500 km.

Après plus de 5 heures de retard, le client victime peut demander le remboursement du prix de son billet d’avion à Transavia ou suggérer à la compagnie de lui trouver un mode de transport alternatif.

En cas de vol reporté au lendemain, les frais d’hébergement, ainsi que les frais de transport au lieu d’hébergement incombent à Transavia. N’hésitez pas à contacter la compagnie aérienne pour les modalités de votre hébergement. Exigez surtout un engagement écrit de Transavia si l’hôtel se réserve en votre nom.

Enfin, intervient le délai de prescription de votre réclamation. Vous disposez de cinq ans pour introduire une réclamation Transavia suite à un préjudice subi. Réagissez donc au plus vite pour décrocher les 250 € à 600 € qui vous reviennent de droit !

 

Réclamation Transavia, à combien prétendre ?

 

Le montant de l’indemnisation dépend essentiellement de la distance de votre vol. Vous pouvez prétendre à 250 € pour un préjudice lié à un vol courte-distance de moins de 1500 km. Pour un préjudice lié à un vol moyenne-distance entre 1500 km et 3500 km, le montant espéré se chiffre à 400 €. Mais, pour un vol longue distance de plus de 3500 km, le droit prévoit une indemnité de 600 €.

 

reclamation transavia

 

 

Réclamation Transavia, la procédure pour obtenir votre indemnité

 

Vous avez été victime d’un préjudice aérien avéré avec Transavia. Conformément aux critères prévus par le règlement 261/2004 de l’Union européenne sur le droit des passagers aériens, vous devez obtenir une indemnisation de Transavia. Vous montez généralement seul votre dossier de réclamation Transavia avec le risque que Transavia vous oppose la « condition piège ». La rengaine est bien connue : « vous avez certainement subi un préjudice selon le droit, mais notre responsabilité n’est pas engagée ». Facilitez-vous alors la tâche ! Recourez à notre service, l’incontournable start-up qui dispose de la compétence et de l’expérience requise pour « arracher votre indemnité » à Transavia.

 

L’imparable « condition piège » de Transavia

 

Transavia, comme d’autres compagnies européennes, cherche à se dérober à l’application du règlement 261/2004 de l’Union européenne sur le droit des passagers aériens.

Le « service réclamation » de Transavia cherche, en conséquence, à débouter la majorité de réclamations introduites par les clients victimes. Les clients, ayant monté seuls leurs dossiers de réclamation Transavia, constituent des proies aisées. Les avocats de Transavia réussissent rapidement à les embrouiller avec des acrobaties de thèmes juridiques. Ils n’hésitent pas à exhiber l’argument piège : bien sûr, notre compagnie a enregistré un retard important et même une annulation de vol, mais la responsabilité de Transvia n’est pas engagée. Le client se perd rapidement dans les notions de « circonstances exceptionnelles » ou de « force majeure ». Si le client recourt à la justice, Transavia reste confiante. La compagnie aérienne maîtrise parfaitement aussi les rouages de la justice. Elle sait que très bientôt le client va se déplumer de quelques centaines d’euros et renoncer rapidement à la procédure.

Vous êtes vraiment déterminé à récupérer votre indemnité, alors prenez la bonne décision ! Introduisez votre réclamation Transavia par Indemniflight.

 

Indemniflight, l’assurance de recevoir votre indemnité

 

Indemniflight représente la start-up française qui défend les droits des clients aériens. Cette start-up a mis en place une stratégie gagnante contre les compagnies aériennes promptes à vous faire subir des préjudices, mais réticentes à indemniser. Indemniflight oppose son équipe d’experts agréés de tous ordres au « service réclamation » de Transavia. Sous la contrainte du droit, Transavia reconnaît rapidement le préjudice et s’engage pour votre dédommagement à l’amiable.

Introduire votre réclamation Transavia via notre service constitue donc une opportunité pour vous. Notre équipe se trouve en contact avec plus d’une centaine de compagnies aériennes de par le monde ; sa renommée et son expérience sont donc établies. Le « service réclamation » de Transavia se trouve donc contraint de l’écouter.

Introduire sa Transavia reclamation par Indemniflight s’effectue en moins de trois minutes sur son site internet. Vous déposez votre dossier en renseignant le formulaire sur notre site internet.
Vous transmettez également à la start-up les documents qui permettent le traitement de votre dossier de réclamation (vol, trajet, bulletin météo, données techniques de votre avion, la réservation, le billet électronique et la carte d’embarquement, etc.). La start-up exploite ces différents documents et entre en communication avec Transavia. Elle commence par rappeler à Transavia sa soumission au droit européen. Elle se fonde sur cet argument pour exiger votre remboursement par Transavia. En cas de résistance de Transavia, après les mises en demeure, on n’hésite pas à assigner en justice la compagnie aérienne. Des experts de tous ordres défendent donc votre cas, et la compagnie aérienne Transvia se trouve généralement contrainte de débourser votre indemnité.

Toutes les démarches jusqu’à l’obtention de votre indemnité incombent à Indemniflight; la compagnie vous dispense de tous frais. Si on obtient votre indemnité, elle vous la reverse sous déduction de 30 %. Mais, lorsque nous échouons à récupérer votre indemnité, vous ne payerez pas un seul euro. Vous ne courez donc aucun risque avec notre service. Pourquoi ne pas introduire tout de suite votre Transavia reclamation sur notre site?

Pour permettre à Indemniflight de gagner à tous les coups dans la récupération de vos indemnités chez Transavia, n’oubliez pas les astuces en cas de vol retardé, d’annulation ou de refus d’embarquement. Obtenez toujours auprès de Transavia la raison du retard ou de l’annulation de vol. Vous collectez patiemment les preuves (photos, reçus, bons…) qui peuvent se révéler utiles pour une réclamation Transavia. Exigez une prise en charge de base en cas de retard de plusieurs heures ou de vol annulé avec Transavia et n’oubliez pas de récupérer les contacts d’autres passagers pour d’éventuels échanges d’informations.

 

Vous avez aimé notre article ? D’autres vous attendent sur notre page compagnie!

 

En savoir plus sur un Vol annulé Transavia

En savoir plus sur un Vol retardé Transavia

En savoir plus sur un Remboursement Transavia

En savoir plus sur une Grève Transavia



En savoir plus sur un vol retardé
En savoir plus sur un vol annulé


Retour aux compagnies
Votre vol a été retardé ou annulé ? Faites respecter vos droits