Que faire en cas de grève Transavia ?

Logo Que faire en cas de grève Transavia ?

A l’aéroport où avant de partir, on vous annonce une greve Transavia et cela vous embête énormément ! Indemniflight vous explique tous ce que vous devez savoir sur les grèves des compagnies aérienne.

La grève d’une compagnie aérienne est un cas particulier. En effet, il existe deux cas qui se distinguent :

– Si la grève Transavia n’est pas due à la compagnie aérienne, celle-ci doit vous indemniser. Cependant, si la compagnie arrive à démontrer que la grève n’était pas voulue et qu’elle était imprévisible, la compagnie n’aura pas à vous indemniser.

– Si la grève Transavia est due à la compagnie aérienne et à son personnel, alors la compagnie aérienne est dans l’obligation de vous indemniser coûte que coûte.

 

Que faire en cas de grève Transavia ?

 

Filiale du groupe Air France, Transavia est une compagnie low cost qui gère une importante part du marché dans le secteur du transport aérien en France. À l’instar des autres compagnies aériennes, il arrive que Transavia soit sujette aux retards et annulations de vol pour cause de grève. Découvrez dans cet article tout ce que vous devez savoir pour mieux faire face à une telle situation.

 

À quel moment puis-je avoir une indemnisation en cas de grève Transavia ?

 

D’après les dispositions du règlement européen CE 261/2004, les passagers aériens victimes de perturbations de vol peuvent bénéficier d’une indemnisation sous certaines conditions. Quels sont donc les dédommagements auxquels l’on peut prétendre en cas de grève Transavia ? À quel moment peut-on les obtenir ? Quelles sont les conditions qui peuvent disqualifier les passagers dans le processus d’indemnisation ? Grâce aux réponses à ces questions, vous pourrez avoir une idée claire de vos droits lorsqu’une grève Transavia vous fait rater votre voyage.

 

Les droits des passagers en cas de grève Transavia

 

Lorsqu’une grève Transavia entraîne une annulation ou un retard de votre vol, la compagnie se doit de vous fournir une assistance. Pendant que vous attendez à l’aéroport, vous avez droit à avoir de quoi vous nourrir et aux boissons. La compagnie doit vous permettre également de téléphoner, d’envoyer des emails et d’utiliser le fax. Dans le cas où votre vol est rejeté pour le lendemain, Transavia doit également vous fournir un séjour d’hôtel, y compris le transport. Lorsqu’elle ne vous fournit pas ce genre d’assistance et que vous êtes obligé d’engager vous-même les dépenses, vous avez le droit d’être remboursé. Il faut donc garder vos tickets de caisses et vos factures pour faire une réclamation en temps voulu.

Les droits des passagers en cas d’incident de vol dû à une grève Transavia sont nombreux. Outre l’assistance qu’offre la compagnie, les passagers peuvent également prétendre à une indemnité. Cette indemnité peut atteindre 600 euros pour chaque passager et elle est indépendante du prix du billet d’avion. Les dédommagements possibles en cas de grève Transavia sont plutôt en fonction de la distance du vol. Voici le détail des indemnités possibles en cas de grève Transavia :
– 250 euros pour les vols de moins de 1500 km ;
– 400 euros pour les vols entre 1500 et 3500 km ;
– 600 euros pour les vols de plus de 3500 km.
Cette indemnité due en cas de grève Transavia peut être réclamée jusqu’à 5 ans après la date du vol. Pour être cependant éligible, il faut que la compagnie soit basée sur le territoire de l’Union Européen et que le vol soit en partance ou à destination d’un aéroport situé dans un pays membre de l’Union Européenne. Transavia respecte scrupuleusement ces conditions. De plus, il faut que la responsabilité de la compagnie soit irréfutable avant qu’elle soit obligée de dédommager les passagers. C’est une évidence que la grève Transavia relève de la responsabilité du transporteur aérien. Lorsque vous êtes victime d’un incident de vol parce que le personnel de Transavia s’est engagé dans un mouvement social, vous avez donc toutes les chances d’être dédommagé. Il faut néanmoins que le retard de vol soit au moins de 3 heures pour que vous puissiez bénéficier de l’indemnité.

 

Les exceptions qui rendent le remboursement impossible

 

Dans certains cas, vous pourriez bien être victime d’un surbooking, d’une annulation ou d’un retard de vol causé par une grève Transavia sans pour autant pouvoir bénéficier d’une indemnité. L’une de ces exceptions concerne par l’exemple le cas où la compagnie vous prévient au moins 14 jours à l’avance que votre vol connaîtra une perturbation. Le remboursement sera également impossible si la compagnie arrive à prouver qu’elle ne pouvait pas anticiper le fait que son personnel soit entrer en grève (difficile à prouver dans la pratique). Transavia peut par ailleurs plaider une circonstance extraordinaire pour se soustraire de toute obligation d’indemnisation en cas de grève Transavia. Pour cela, elle doit prouver que ce n’est pas la grève Transavia qui a conduit aux incidents de vol, mais plutôt des situations comme :
– Un problème météo ;
– Une grève des contrôleurs aériens ;
– Un problème de santé d’un personnel navigant ou d’un passager ;
– Une foudre qui s’abat sur l’appareil…

 

Faut-il aller à l’aéroport s’il y a une grève Transavia ?

 

Il n’y a pas à douter, la présence à l’heure à l’enregistrement même en cas de grève Transavia est très importante. En effet, la compagnie peut réacheminer les passagers victimes de la perturbation causée par la grève Transavia vers un nouveau vol dans les plus brefs délais. Si vous n’êtes pas sur les lieux pour en bénéficier, vous perdez ainsi tout droit de déposer une réclamation. Sachez cependant qu’après 5 heures d’attente sans avoir gain de cause lors d’une grève Transavia, vous êtes en droit de réclamer à la compagnie un remboursement de votre billet d’avion. Cette dernière devra s’exécuter dans les 7 jours qui suivent.

 

Quelles sont les alternatives pour effectuer son voyage en cas de grève Transavia ?

 

Face à une grève Transavia, vous pouvez demander à la compagnie de vous mettre gratuitement sur un autre vol lorsque le vôtre est retardé ou annulé. La compagnie peut ne pas être en mesure de vous proposer un réacheminement assez rapidement. Dans ce cas, vous pouvez vous inscrire sur le prochain vol d’une autre compagnie aérienne qui doit bientôt rejoindre votre destination. Cette alternative est tout à fait envisageable surtout si l’on sait que certains transporteurs vendent des billets quelques heures avant le décollage de l’avion.

Vous pouvez par ailleurs utiliser un autre moyen de transport pour rejoindre votre destination lorsque’une grève Transavia empêche le décollage de votre avion. Vous pouvez par exemple voyager en train. Sachez que le changement de votre billet d’avion contre un billet de train est une opération généralement gratuite. Si vous prenez l’initiative de prendre un train sans en référer à Transavia, elle peut éventuellement vous demander de lui payer la différence entre le prix des billets dans le cas où le billet de train serait plus cher que celui de l’avion. Outre le train, il est également possible de vous rendre à destination en louant une voiture. Sachez dans ce cas que la compagnie n’est pas dans l’obligation de vous rembourser. Dans le cas où elle accepte, il est important de tout mettre par écrit.

 

Que dois-je faire lors d’une grève Transavia ?

 

Lorsque vous arrivez à l’aéroport et constatez que votre vol est retardé ou annulé, rapprochez-vous du personnel de Transavia pour en connaître la cause. Si l’on vous confirme que la raison de cet incident est une grève Transavia, vous devez demander une attestation de retard ou d’annulation de vol. Outre cette attestation, vous devez également conserver vos documents de vol :

 

– La carte d’embarquement ;
– La confirmation de réservation ;
– Le billet électronique ;
– L’ensemble des tickets de caisse…

 

Il est aussi important d’enregistrer vos données de vol Transavia. Il s’agit principalement du numéro de vol Transavia, des horaires de vol et de la durée du retard de vol. Vous pouvez alors effectuer une réclamation d’assistance et d’indemnisation Transavia si elle n’est pas automatique. En ce qui concerne la réclamation d’indemnisation en cas de grève Transavia, vous pouvez constituer votre dossier et le soumettre au service client de la compagnie. On note cependant qu’une telle démarche ne porte que rarement ses fruits. Pour optimiser vos chances d’obtenir un dédommagement pour le préjudice causé par la grève Transavia, il serait plus raisonnable de vous adresser à un intermédiaire comme Indemniflight. Spécialisée dans la récupération d’indemnité pour les passagers aériens, cette structure prend gratuitement en charge votre dossier jusqu’à ce qu’il aboutisse. Ce n’est que lorsque Transavia vous verse l’indemnité que Indemniflight rémunère ses services à hauteur de 30 % du montant reçu. En cas d’échec, vous n’avez aucuns frais à payer.

On retient de ce guide qu’en cas de grève Transavia, les passagers victimes de perturbations de vol ont droit à une assistance et à une indemnisation de la compagnie. Lorsque toutes les conditions sont réunies pour réclamer ce dédommagement, passer par Indemniflight augmente vos chances d’avoir gain de cause.

 

Comment obtenir l’indemnisation greve Transavia ?

 

Dans le cas où la compagnie Transavia doit vous indemniser, vous avez droit à obtenir votre indemnisation.

Le montant de celle-ci varie en fonction de la longueur de votre vol :

– 250 € dans le cas de vols jusqu’à 1500 km ;

– 400 € dans le cas de vols au sein de l’Union européenne de plus de 1500 km et de 1500 à 3500 km pour les autres vols ;

– 600 € dans le cas de vols de plus de 3500 km.

Vous pouvez obtenir cette indemnisation de greve Transavia en faisant une réclamation Transavia !

Pour ce faire, vous devez :

– dans un premier temps : adresser une réclamation écrite avec tous les justificatifs et le montant de leur demande à la compagnie concernée ;

– en cas de refus : saisir la Direction générale de l’aviation civile (DGAC)

– ou encore engager une action en justice.

 

Résultat de recherche d'images pour "transavia"

 

Pourquoi s’adresser à Indemniflight ?

 

Cette démarche est longue et pas forcément gagnante. En effet, les compagnies aériennes comme Transavia ont tendances à ne pas aller jusqu’au bout des démarches pour ne pas indemniser les clients en prétextant des circonstances extraordinaires même en cas de greve Transavia. Ainsi, nous vous conseillons de faire appel à Indemniflight pour vous aider dans vos démarches ! N’attendez plus et déposer votre dossier !

 

En savoir plus sur un Vol annulé Transavia

En savoir plus sur un Vol retardé Transavia

En savoir plus sur une Réclamation Transavia

En savoir plus sur un Remboursement Transavia



En savoir plus sur un vol retardé
En savoir plus sur un vol annulé


Retour aux compagnies
Votre vol a été retardé ou annulé ? Faites respecter vos droits