Que faire en cas de grève EasyJet ?

Logo Que faire en cas de grève EasyJet ?

A l’aéroport, on vous annonce une greve EasyJet et cela vous embête énormément ! Indemniflight vous explique tous ce que vous devez savoir sur les grèves des compagnies aérienne.

La grève d’une compagnie aérienne est un cas particulier. En effet, il existe deux cas qui se distinguent :

– Si la grève EasyJet n’est pas due à la compagnie aérienne, celle-ci doit vous indemniser. Cependant, si la compagnie arrive à démontrer que la grève n’était pas voulue et qu’elle était imprévisible, la compagnie n’aura pas à vous indemniser.

– Si la grève EasyJet est due à la compagnie aérienne et à son personnel, alors la compagnie aérienne est dans l’obligation de vous indemniser coûte que coûte.

 

Comment recevoir une indemnisation grève EasyJet ?

 

Compagnie aérienne créée en 1995, EasyJet est aujourd’hui l’un des plus grands transporteurs low-cost en Europe. Fondée par le chypriote Sir Stelios Haji-Ioannou, cette compagnie opère 700 lignes et dessert plus de 130 destinations dans plus d’une trentaine de pays. La grandeur de la compagnie n’empêche cependant pas la survenance de certaines difficultés opérationnelles. La grève EasyJet est un cas palpable qui peut entraîner des incidents de vol tels qu’un retard, une annulation ou un refus d’embarquement. Vos projets sont-ils tombés à l’eau à cause d’une grève EasyJet ? Il existe une loi européenne qui prévoit une indemnité dans ce genre de situation. Découvrez dans ce guide les recours possibles et les dispositions à prendre en cas de grève EasyJet.

 

Passagers de EasyJet, vous avez des droits en cas de grève !

 

Les passagers sont les principales victimes qui subissent les peaux cassées en cas de grève EasyJet. Mariage raté, réduction du séjour de vacances et rendez-vous d’affaires non respecté sont autant de préjudices que ces derniers peuvent connaître. Depuis 2004, la réglementation européenne CE 261/2004 permet de défendre les droits des passagers aériens en cas d’incidents de vol. Ainsi, vous pouvez prétendre à une indemnité en cas de grève avion EasyJet pour réparer le préjudice que vous avez subi. Certes, aucune somme d’argent ne saurait compenser les dommages que vous avez connus, mais il s’agit d’un geste de reconnaissance qui a tout son sens. De plus, une rentrée d’argent n’est jamais superflue.

La durée du vol est cependant un facteur non négligeable qui conditionne l’octroi d’indemnité aux ayants droit. Pour pouvoir bénéficier d’une compensation financière en cas de grève contrôleur aérien EasyJet ayant conduit à une annulation de vol avec réacheminement, voici les délais qu’il faut respecter :

– 2 heures de retard minimum pour les vols court-courriers (distance inférieure à 1500 km) ;
– 3 heures de retard minimum pour les vols extracommunautaires moyen-courriers (plus de 1500 km et moins de 3500 km) et les vols intracommunautaires de plus de 1500 km ;
– 4 heures de retard minimum pour les vols long-courriers (plus de 3500 km).

Si le retard de votre avion n’est pas dû à une annulation avec réacheminement, le délai minimum à observer est de 3 heures, quelle que soit la distance du vol. Si vous prenez par exemple un vol intracommunautaire EasyJet qui connaît un retard de 2 h 55 min après l’heure d’arrivée prévue, vous n’êtes pas éligible pour recevoir une indemnité.

 

Quelles sont les conditions pour réclamer une indemnisation en cas de grève EasyJet ?

 

En cas de grève EasyJet, il faut étudier en profondeur la nature de cette suspension de travail du personnel de la compagnie. Lorsqu’un mouvement social au sein des effectifs de EasyJet est imputable à ladite compagnie, cet incident donne droit à une compensation financière pour les passagers victimes de retard de vol ou d’annulation de vol. En vous appuyant sur le règlement européen CE 261/2004, vous pouvez contraindre EasyJet à vous verser une indemnité pour peu que vous respectiez les conditions d’éligibilité.

Même si le règlement CE 261/2004 se montre très stricte en matière de protection des passagers, son application est soumise à un cadre plutôt strict. EasyJet étant une compagnie aérienne européenne, vous vous bénéficiez de quelques avantages. En effet, vous êtes éligible pour percevoir une indemnité lorsque votre vol EasyJet doit décoller ou atterrir dans un aéroport situé dans un pays de l’Union européenne, en Suisse, en Norvège ou encore en Islande.

Outre le type de trajet, le délai de réclamation conditionne également l’attribution d’indemnité aux passagers victime d’une grève avion EasyJet. Ce délai est variable selon les pays. Il est par exemple de 5 ans en France et d’un an en Belgique. Si votre vol a connu un retard ou une annulation des suites d’une grève avion EasyJet sur les cinq dernières années en France, vous êtes encore en mesure de réclamer une indemnité pour compenser le préjudice subi.

 

Les exceptions qui rendent le remboursement impossible en cas de grève EasyJet

 

La cause du retard ou de l’annulation d’un avion est un facteur primordial auquel il faut prêter une attention capitale. Pour une grève dont la responsabilité ne peut être imputée à EasyJet, vous pouvez être exclu du mécanisme d’indemnisation. En effet, si la compagnie arrive à justifier que la grève était imprévisible et donc qu’elle n’était pas voulue, vous ne pourrez bénéficier d’aucune indemnité de la part de EasyJet. De même, si la compagnie a anticipé la grève et vous prévient au moins 14 jours à l’avance de ce que votre vol sera annulé, elle est libre de toute obligation de vous dédommager. En effet, les législateurs considèrent ce délai de deux semaines comme suffisant pour limiter les désagréments que vous pourrez subir. On note par ailleurs que la compagnie peut se soustraire de toute obligation de verser une indemnité aux passagers en cas de grève du personnel de l’aéroport. Ce type de grève peut être classé dans les circonstances extraordinaires indiquées dans le règlement européen.

 

Quelles sont les dispositions à prendre lors d’une grève EasyJet ?

 

Vous vous êtes déjà préparé pour votre voyage. Seulement, arrivé à l’aéroport, l’on vous apprend que votre vol a été annulé ou retardé en raison d’une grève EasyJet. Cette annulation vol EasyJet grève vous frustrera certainement au plus haut point. Il est important de prendre votre sang-froid pour mener les démarches adéquates afin de vous faire indemniser. Dans un premier temps, vous devez chercher à comprendre les origines de la grève EasyJet. Ensuite, il est important de demander à la compagnie aérienne de vous fournir une attestation de retard de vol.

Outre l’attestation de retard, vous devez conserver jalousement les documents suivants :

– La carte d’embarquement ;
– La confirmation de réservation ;
– Le billet électronique…

En temps normal, la compagnie se doit de vous prendre en charge pendant tout le temps que vous passez à attendre que l’on vous trouve une solution. Cette prise en charge se présente sous la forme d’un repas et des rafraîchissements. Vous avez également la possibilité d’émettre deux appels et d’envoyer deux messages électroniques aux frais de EasyJet. Lorsque vous ne bénéficiez pas d’un tel service et que vous êtes dans l’obligation de faire des achats et autres dépenses (hébergement dans un hôtel, transport, restauration…), il est conseillé de conserver aussi les factures de toutes ces dépenses.

 

À combien s’élèvent les indemnisations que l’on peut recevoir pour une annulation vol EasyJet grève ?

 

Lorsque vous estimez que vous répondez à tous les critères pour recevoir une indemnité en cas de grève EasyJet, il est important d’avoir une idée du montant auquel vous pouvez prétendre. Ce montant varie en fonction de la longueur du trajet. Vous pouvez suivre le barème suivant pour connaître combien vous pouvez demander en fonction de votre situation :

– 250 euros pour les vols court-courriers ;
– 400 euros pour les vols moyen-courriers ;
– 600 euros pour les vols long-courriers.

Pour réclamer un de ces montants des suites d’une annulation vol EasyJet grève, vous pouvez vous adresser directement au service client de EasyJet. Cette démarche porte rarement de fruits, car la compagnie arrive bien souvent à confondre le requérant. Vous pouvez aussi solliciter les services d’une société comme Indemniflight spécialisée dans l’indemnisation des passagers aériens.

Avec Indemniflight, vous optimisez vos chances d’être dédommagé pour un incident de vol causé par une grève EasyJet. Il vous suffit de déposer votre dossier sur notre site en quelques clics et notre équipe d’experts se charge de vous défendre auprès de EasyJet. La force de Indemniflight ? Nous suivons une démarche de « no Win, no Fee » comme le disent les Anglo-Saxons. Autrement dit, vous n’aurez aucuns frais à débourser si nous n’obtenons pas gain de cause. En cas de réussite, nous toucherons 30 % de l’indemnité pour rétribuer nos services.

 

Quelles sont les alternatives en cas de grève EasyJet ?

 

Votre voyage est-il aussi urgent que vous devez trouver une solution dans les plus brefs délais ? Les solutions jamais ne manquent. Vous avez la possibilité de prendre un autre vol ou encore d’utiliser un autre moyen de transport.

 

Prendre un autre vol lors d’une grève EasyJet

 

Certaines compagnies acceptent que l’on s’inscrive sur un vol quelques heures avant le décollage de l’avion. Si vous être victime d’un retard ou d’une annulation de vol causée par une grève contrôleur aérien EasyJet par exemple, vous pouvez choisir de vous inscrire sur un autre vol afin de respecter vos programmes. Dans ce cas, vous devez demander à EasyJet de vous rembourser les frais de votre billet d’avion. La rétrocession devra se faire dans les 7 jours qui suivent. Par ailleurs, vous ne pourrez plus prétendre à une indemnité de la part de EasyJet.

 

Utiliser un autre moyen de transport que l’avion

 

En cas de grève avion EasyJet, vous pouvez utiliser un autre moyen de transport en fonction de votre destination. Cela prendra peut-être plus de temps de voyager en métro pour arriver à bon port, mais il s’agit d’une solution à ne pas exclure. Si vous étiez sur le point de prendre l’avion pour voyager, c’est certainement parce que la distance à parcourir pour atteindre la destination est grande. Le transport routier ou celui maritime ne semble donc pas trop approprié.

On retient de ce guide qu’en cas de grève EasyJet, vous devez prendre vos dispositions pour faire valoir vos droits. S’il est possible de faire une réclamation d’indemnité en raison d’une annulation vol EasyJet grève, il est conseillé de faire appel à un expert comme Indemniflight. Nous vous assistons du début jusqu’à la fin de la procédure afin que vous ayez gain de cause lors d’une grève avion EasyJet.

 

Comment obtenir l’indemnisation greve EasyJet ?

 

Dans le cas où la compagnie EasyJet doit vous indemniser, vous avez droit à obtenir votre indemnisation.

Le montant de celle-ci varie en fonction de la longueur de votre vol :

– 250 € dans le cas de vols jusqu’à 1500 km ;

– 400 € dans le cas de vols au sein de l’Union européenne de plus de 1500 km et de 1500 à 3500 km pour les autres vols ;

– 600 € dans le cas de vols de plus de 3500 km.

Vous pouvez obtenir cette indemnisation de greve EasyJet en faisant une réclamation EasyJet !

Pour ce faire, vous devez :

– dans un premier temps : adresser une réclamation écrite avec tous les justificatifs et le montant de leur demande à la compagnie concernée ;

– en cas de refus : saisir la Direction générale de l’aviation civile (DGAC)

– ou encore engager une action en justice.

Cette démarche est longue et non forcément gagnante. Ainsi, nous vous conseillons de faire apple à Indemniflight pour vous aider dans vos démarches ! N’attendez plus et déposer votre dossier !

 

greve Easyjet

 

En savoir plus sur un Vol annulé EasyJet

En savoir plus sur un Vol retardé EasyJet

En savoir plus sur une Réclamation EasyJet

En savoir plus sur un Remboursement EasyJet



En savoir plus sur un vol retardé
En savoir plus sur un vol annulé


Retour aux compagnies
Votre vol a été retardé ou annulé ? Faites respecter vos droits