Aéroport Beijing Capital de Pékin, le guide pratique !

 

Après 5 années de travaux, la ville de Beijing en Chine dispose aujourd’hui du plus grand aéroport au monde. Cette œuvre géante et imposante se situe à 50 km au sud de la place Tian’anmen. L’aéroport Beijing Capital dispose de plusieurs pistes d’atterrissage destinées à faire voyager chaque année un nombre impressionnant de personnes. D’ici environ 20 ans, la capacité de ce nouvel aéroport devrait augmenter de façon exponentielle concurrençant ainsi les aéroports de Pékin-capitale et d’Atlanta saturés à ce jour. En attendant sa grandiose inauguration prévue en septembre prochain conjointement avec la célébration du 70e anniversaire de la République Populaire de Chine, découvrez absolument tout ce qu’il faut savoir sur ce gigantesque aéroport.

 

Article annexe : Se faire rembourser d’un retard de vol au départ de Paris grâce à l’union Européenne  

 

L’aéroport international Beijing Capital : une pieuvre géante aux dimensions impressionnantes

 

Achevé dans les délais prévus, l’aéroport international de Beijing Capital de Pékin est actuellement en attente de son inauguration pour pouvoir s’ouvrir à la Chine et au monde entier. Les six premiers mois de l’année 2019 ont en effet vu le déroulement et l’achèvement de la construction de l’unique terminal de cet aéroport, des installations visant au contrôle du trafic aérien, des infrastructures de toutes sortes destinées à accueillir les avions, mais aussi des trains à grande vitesse interconnectés et des autoroutes destinées à desservir le trafic aux alentours de cet aéroport. Toutes ces infrastructures et installations ainsi que le système d’éclairage hautement perfectionné ont été soumis à plusieurs essais et n’attendent plus que leur mise en service officielle.

 

Des chiffres impressionnants pour un aéroport hors du commun

 

L’aéroport Beijing Capital est destiné au trafic aérien domestique et bien évidemment international et localisé à 50 km au sud du centre-ville de Pékin est aujourd’hui le plus grand aéroport au monde. Il dispose d’un unique terminal mesurant environ 700.000 m². Ce terminal est également le plus grand au monde dépassant les terminaux de l’aéroport Charles de Gaule et avec une structure à deux étages constituée sans soudure en acier. Cet aéroport possède 4 pistes d’atterrissage capables de recevoir jusqu’à 620.000 vols chaque année et plus de 260 places de stationnement destinées à recevoir les avions. L’aéroport international Beijing Capital selon les prévisions devrait accueillir d’ici à 2025 environ 72 millions de passagers et plus de 100 millions d’ici à 2040.

En relation au coût total ayant permis la mise en place de ce chef-d’œuvre, il faut noter que le coût de la construction est évalué à 120 milliards de yuans soit environ 15 milliards d’euros. En prenant en compte le coût de la construction du réseau routier et de tous les raccordements ferroviaires, la facture totale pour la construction de ce joyau s’élève à près de 400 milliards de yuans soit 51 milliards d’euros.

 

 

Une plate-forme gigantesque et efficace

 

Face aux dimensions de cet aéroport, on a tout à fait raison de s’inquiéter quelque peu quant à son utilisation. Peur de se perdre, de rater un vol, ou d’avoir à parcourir des distances immenses d’un point à un autre ? Aucun souci à se faire ! Malgré ses dimensions hors du commun, cet aéroport a tout prévu pour faire preuve d’une grande efficacité pour les passagers. En effet, le temps de parcours à exécuter entre les contrôles de sécurité et les portes d’embarquement les plus lointaines d’un même secteur ne dépasseront en aucun cas 8 minutes. Concernant les contrôles de sécurité, il faut noter qu’ils seront effectués via une technologie de pointe basée sur la reconnaissance faciale. Cela permettra de réduire le temps de passage. Les passagers en attente de vols internationaux pourront profiter d’une panoplie de restaurants, de boutiques, de bars, d’hôtels, d’espace de repos, d’aires de travail et d’aires de jeux. Si vous n’êtes qu’en transit et n’avez pas pu visiter la Chine, cet aéroport vous offre pas moins de 5 jardins de type traditionnel chinois en plein air qui sont destinés à vous faire passer du bon temps en attendant votre prochain vol.

Si vous êtes accompagnateur, vous pourrez profiter d’un espace spécialement conçu pour vous au 5e étage de l’aéroport. De cet endroit, il sera possible de profiter d’une vue de tout l’aéroport tout en regardant les passagers aller et venir.

 

Article annexe : Tout vol retardé au départ de l’Europe offre le droit à 600€ d’indemnisation grâce l’Europe

 

 

Quelles compagnies dans à l’aéroport Beijing Capital ?

 

Les autorités chinoises en charge du transport aérien ont mis l’accent sur les compagnies aériennes nationales et internationales qui pourront déménager vers l’aéroport Pékin-Daxing.

 

Quelles sont les compagnies aériennes attendues ?

 

Plusieurs compagnies aériennes internationales pourront être présentes aussi bien à l’aéroport international Beijing Capital, dans le but d’assurer une bonne continuité de toutes les correspondances. Parmi les compagnies concernées, on pourra noter la présence d’Air France, China Airlines, KLM, Aeroflot, Delta Airlines, Garuda Indonesia, Vietnam Airlines, Korean Air ainsi que toutes les compagnies de l’alliance SkyTeam et China Eastern Airlines.

Il faut noter que le régulateur chinois de l’aviation commerciale a également prévu que toutes les compagnies basées à Hong Kong, à Macao et à Taiwan auront les mêmes possibilités que les compagnies étrangères pouvant desservir les deux aéroports de Pékin. Il sera donc possible d’y retrouver Cathay Pacific, Cathay Dragon, Hong kong Airlines, Air Macau, Eva Air et China Airlines. D’autres compagnies locales telles que Beijing Capital Airlines, China United, China Eastern Airlines, China Southern Airlines et toutes leurs filiales pourront également se transporter vers le nouvel aéroport.

Cependant, plusieurs compagnies locales et internationales (Lufthansa, Swiss, Air Canada, ANA, Asiana Airlines, Austrian Airlines, Ethiopian Airlines, Turkish Airlines, United Airlines, Thai Airways,…) resteront au sein de l’aéroport de Beijing Capital pour coordonner le transport aérien sur les plans national et international.

 

Un transport prévu pour faciliter les allées et venues

 

L’accès à l’aéroport pourra se faire sans aucune difficulté par des transports publics prévus à cet effet. Il y aura donc relié à Beijing Capital un métro ainsi qu’un Train à grande vitesse. Ce TGV pourra relier Xiongan, Lanfang…

Les formalités et la demande de visa pour partir en Chine

Il se peut que vous ayez l’intention de partir en Chine pour vos prochaines vacances. Néanmoins, on ne part pas dans un pays hors de l’Union européenne comme ça, il faut faire une demande de visa avant de s’y rendre. Si vous avez déjà un visa, il faudra contrôler la validité du visa chinois afin d’avoir l’esprit tranquille. Si au contraire, il faut le créer, il va falloir respecter quelques conditions. Dans un premier temps, il est obligatoire d’avoir un visa avec une empreinte digitale pour les personnes de 14 ans à 71 ans, pour cela, il faut se rendre auprès d’un centre agréé dans les grandes métropoles : Paris, Marseille, Strasbourg et Lyon. Dans le cas où vous auriez déjà un visa chinois ou plus de 71 ans, il est possible de commander un visa sans empreinte. Pour la constitution du dossier, vous avez le choix de faire les démarches vous-même, ou de faire appel à un organisme agréé afin de faciliter celles-ci, du moins de votre côté. L’organisme s’occupera de tout afin que votre dossier soit accepté. Pensez à faire la demande de votre visa pour la Chine quelques semaines avant votre départ car on n’est jamais à l’abri d’un retard vis-à-vis des services de transports. D’ailleurs, si vous faites juste une escale en Chine pour vous rendre vers un autre pays, il ne sera pas obligatoire de faire une demande de visa étant donné que vous restez à l’intérieur de l’aéroport. À ce sujet, il est possible de rester 3 jours ou 6 jours sans visa lors d’une même escale, pratique en cas de retard, annulation ou anomalie d’un avion. Une fois ce délai atteint, il faudra se diriger vers une ambassade française.