Record de sécurité aérienne pour 2017

Record de sécurité aérienne pour 2017

16 janvier 2018 | 0 commentaires

 

2017, record de sécurité aérienne

 

Selon les derniers résultats de l’Aviation Safety Network (ASN), l’année 2017 est très déterminante en ce qui concerne la sécurité aérienne. Aviation Safety Network est une association à but non lucratif installée depuis 1947, qui œuvre dans le domaine d’amélioration des transports aériens.Depuis 72 ans, la sécurité des voyages en avion n’a jamais été si sûre. D’après les statistiques de l’ASN, 10 accidents inévitables ont été dénombrés dans l’année, entraînant 44 morts au total , dont 5 concernant des vols commerciaux, et des transports de marchandises. Comparativement à 2017, l’année 2016 a enregistré 16 accidents provoquant la mort de 303 personnes, soit presque 700% de plus! Poursuivez votre lecture pour en savoir plus sur les exploits qu’a connu l’année 2017 en matière de sécurité aérienne.

 

Seulement des accidents de vols commerciaux

 

Les chiffres de l’ASN publiés au début de la nouvelle année au sujet des accidents aériens survenus au cours de l’année qui vient de s’écouler ne concernent que les avions commerciaux civils. Ce sont des appareils permettant de transporter au maximum 14 passagers et ceux de frets homologués pour faire voyager ceux-ci.

En effet, l’accident du 7 juin ayant pour acteur principal un avion de transport birman qui a causé 122 morts est donc exclu de cette statistique. L’accident aérien le plus meurtrier de cette année où 12 personnes ont perdu la vie  est celui qui a lieu au Costa-Rica le 31 décembre 2017. En tout, il a été relevé  cinq accidents d’avions de transport de fret et cinq autres petits appareils de transport de passagers.

D’après les données, nous comptons 36,8 millions de vols en 2017. En d’autres termes, il y a un accident mortel pour 7,360 millions de vols civils . Cependant, si nous devons ajouter les accidents ayant lieu au cours de cette année par les vols non commerciaux, ainsi que ceux étant provoqués par les appareils militaires, on arrive à un total de 230 victimes sur 24 accidents survenus.

Toutefois, la grosse particularité de 2017 est qu’aucun avion de ligne de plus de 20 passagers ne s’est écrasé,contrairement aux années antérieures où l’on obtenait des chiffres beaucoup plus importants. Elle est donc l’année la plus sûre de l’histoire de l’aviation.

 

Un système très efficace

 

Ce résultat observé en 2017 montre clairement l’efficacité du système mis en place pour garantir la sécurité des vols. Cela se traduit par les différentes solutions apportées par le système à l’issue d’un échec, d’une erreur… Cependant, à la survenance d’un crash, toute l’actualité se bouscule. De nombreuses personnes pensent souvent que les professionnels chargés de la sécurité ne veulent pas partager la vérité avec elles, ce qui n’est pas le cas. Les médias diffusent le plus rapidement possible les informations avant même la recherche des causes par les experts.

Alors, lorsque le rapport final est mis sur la toile, les excuses commencent par fuser de part et d’autre. Les statistiques nous permettent d’observer les progrès au niveau de la sécurité aérienne. L’assurance offerte aujourd’hui par les compagnies en matière de sécurité est bien plus remarquable que les années antérieures.

Toutefois, le secteur est en pleine évolution. On observe un accroissement progressif de l’activité de transport, une augmentation de passagers de 6 % en 2017, mais aussi une hausse du transport low cost. En principe, ce phénomène n’empêchera en rien la recherche de performances pour garantir encore plus la sécurité aérienne.

 

Soutenir les nations émergentes

 

La mise en œuvre de nouveaux moyens pour assurer la sécurité des vols poursuit toujours son chemin pendant que les pays émergents ne cessent de se développer. A l’heure où l’on parle, les constructeurs d’avion se sont réunis, pour réussir à développer les moyens de transport aérien dans la plupart des continents du monde . Que ce soit en Amérique latine, en Asie ou en Afrique, le monde entier à des projets d’amélioration pour l’aérien. La tâche la plus importante est de venir en aide à ces pays, pour qui l’aéronautique est souvent un nouveau domaine dans lequel ils n’ont pas une grande connaissance.

 

sécurité aérienne

 

Par ailleurs, il est nécessaire d’avoir une bonne supervision et toute une sécurité bien établie. Il faut également une exigence vigoureuse, qui se traduit par l’implication des constructeurs d’avions dans la formation des mécaniciens et pilotes. Les objectifs et défis à relever pour les années à venir sont denses. Ils se concentrent en majeure partie sur la plupart de ces nouveaux aéroports. Le transport aérien se développe de plus en plus dans le monde, et les méthodes apportées pour assurer la sécurité aérienne sont également en progrès constants. Il ne reste plus aux compagnies aériennes qu’à régler leurs problèmes récurrents de retards et d’annulations de vols pour qu’elles soient au summum de leur activité!

En définitive, la sécurité aérienne n’a jamais présenté un résultat aussi excellent depuis sa création. 2017 est donc l’année record en matière de sécurité des vols. Les données publiées par l’ASN en début 2018 prouvent que dans les airs, on vient de passer l’année la plus paisible de l’histoire de l’humanité.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Décollage imminent pour Indemniflight - […] Tout d’abord, il s’agit d’une période tout bonnement exceptionnelle, puisqu’il n’y a eu aucun crash d’avions de ligne cette…

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *