L’Union Européenne devrait accueillir des Etats-Uniens vaccinés cet été

Les Etats-Uniens viennent de recevoir une nouvelle incitation à se faire vacciner contre le COVID-19. Selon un rapport du New York Times, l’Union Européenne devrait accueillir des touristes Etats-Uniens vaccinés cet été.

Bien que l’UE n’ait pas encore formalisé un plan, les vaccins actuellement administrés aux États-Unis « permettront la libre circulation et les voyages vers l’Union européenne« , a déclaré Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, au Times.

drapeau des usa

« Les 27 États membres accepteront, sans condition, tous ceux qui sont vaccinés avec des vaccins approuvés par l’E.M.A. », a déclaré Mme von der Leyen. L’E.M.A. (European Medicines Agency) a approuvé les trois vaccins Etats-Uniens : Pfizer, Moderna et Johnson & Johnson.

Les responsables discutent encore d’un moyen  » pratique et technologique de rendre les certificats de vaccination de chaque endroit largement lisibles afin que les citoyens puissent les utiliser pour voyager sans restrictions « , a déclaré le Times.

Selon le rapport, Mme von der Leyen ne s’est pas engagée sur un calendrier mais a noté que la Commission Européenne recommanderait aux membres de l’UE d’assouplir les restrictions actuelles aux frontières. Il appartiendra à chaque pays de donner suite à cette suggestion.

La Grèce, par exemple, a rouvert ses frontières aux Etats-Uniens, aux Britanniques et aux Européens qui peuvent présenter un certificat de vaccination valide ou un résultat négatif au test PCR COVID-19 effectué 72 heures avant leur arrivée.
Article annexe : Découvrez 13 des plus beaux villages de Grèce

Bien qu’elle ne soit pas encore ouverte aux touristes Etats-uniens, la France devrait autoriser l’entrée de certains visiteurs dès le mois de mai, bien que les détails n’aient pas encore été finalisés.

D’autres pays européens ont déjà assoupli leurs restrictions frontalières, notamment l’Islande, qui est désormais ouverte aux Etats-Uniens vaccinés, ainsi qu’aux voyageurs qui se sont remis d’une précédente infection au COVID-19.

Ces articles peuvent vous intéresser :