Où aller avec le passeport vert numérique ?

Le moment est enfin venu où les programmes de vaccination contre le COVID-19 battent leur plein dans tous les pays du monde.

Cela a conduit à l’inauguration d’un système de certificat vert numérique par la Commission européenne. L’objectif du système est de fournir un moyen sûr et autorisé aux citoyens européens vaccinés, négatifs ou guéris du COVID-19 de voyager entre les États membres.

Belize

Le Belize est le premier pays des Caraïbes à accueillir des touristes vaccinés.

Les voyageurs souhaitant se rendre au Belize ne seront plus tenus de passer un test COVID-19 avant leur départ, à condition d’avoir reçu les deux injections d’un vaccin approuvé par leur gouvernement au moins deux semaines avant leur arrivée.

Les visiteurs doivent également télécharger et remplir les informations requises dans l’application Belize Health App dans les 72 heures suivant leur arrivée au Belize.

voyage au Bélize

Chypre

Au cours de l’été 2020, lorsque le tourisme en Europe a connu un bref rebond, se rendre à Chypre était notoirement stressant.

Ce n’est plus le cas. À partir du 1er mars 2021, les personnes ayant été vaccinées et pouvant le prouver à leur arrivée à Chypre n’auront plus à présenter un test PCR négatif ou à être soumises à une quarantaine. Cependant, tous les pays ne sont pas les bienvenus immédiatement. Cela dépend toujours de la catégorisation par Chypre de chaque nationalité en fonction du risque de transmission.

Par exemple le Royaume-Uni figure actuellement sur la liste de catégorie C de Chypre, ce qui signifie que les visiteurs temporaires en provenance du Royaume-Uni ne sont pas autorisés.

Estonie

Le magnifique pays balte qu’est l’Estonie accueille les étrangers vaccinés.

À leur arrivée dans le pays, les voyageurs doivent présenter un certificat de vaccination valide. Les informations requises sur le certificat comprennent le lieu et l’heure où le vaccin a été administré, le vaccin utilisé, l’émetteur du vaccin et le numéro de lot du vaccin. Le certificat ne sera accepté qu’en estonien, en russe ou en anglais.

Voyage en Estonie

Géorgie

Depuis le 1er février 2021, les citoyens de tous les pays sont autorisés à entrer en Géorgie par voie aérienne, à condition de pouvoir prouver qu’ils ont reçu le cycle complet de l’un des vaccins COVID-19.

Le gouvernement géorgien n’a actuellement aucune restriction quant au type de voyage autorisé, ce qui signifie que si les voyages pour des raisons non essentielles étaient à nouveau autorisés, les voyages en Géorgie seraient possibles.

Voyage en Georgie

Islande

À partir du jeudi 18 mars, l’Islande ouvrira ses frontières aux étrangers, quelle que soit leur origine, à condition qu’ils soient vaccinés.

Jusqu’à présent, les voyageurs de l’UE étaient autorisés à se rendre en Islande sans avoir à subir de quarantaine. Toutefois, la dernière mise à jour signifie que les citoyens du Royaume-Uni et des États-Unis sont désormais autorisés à se rendre en Islande.

Vous devez être en mesure de fournir un certificat de vaccination en bonne et due forme indiquant où, quand et quel vaccin a été administré.

Le vaccin doit avoir été approuvé par l’Agence européenne des médicaments. En l’état actuel des choses, les vaccins chinois ainsi que le vaccin russe Sputnik V sont exclus.

Voyage en Iseland

Liban

A partir du 11 janvier 2021, les personnes arrivant au Liban et pouvant prouver qu’elles ont reçu un vaccin COVID-19 seront exemptées de quarantaine. Par mesure de précaution, à l’arrivée, les voyageurs devront toujours passer un test PCR aux frais de la compagnie aérienne.

En outre, vous devrez toujours effectuer un test PCR au moins 96 heures avant de vous rendre au Liban. Si vous ne pouvez pas le prouver lors de l’enregistrement à l’aéroport de départ, vous ne serez pas autorisé à voyager.

Lituanie

La Lituanie, pays balte, a réduit ses restrictions concernant les voyageurs vaccinés.

Les restrictions assouplies s’appliquent aux personnes arrivant en Lituanie avec la preuve qu’elles ont suivi le cycle complet de l’un des vaccins contre le coronavirus. Cela signifie qu’elles seront exemptées de participer aux tests de dépistage à l’arrivée ainsi que de s’isoler à leur arrivée dans le pays.

Tous les voyageurs doivent remplir ce formulaire avant de se rendre en Lituanie.

voyage en Lituanie

Pologne

Depuis le 28 décembre, la Pologne a introduit une période d’auto-isolement obligatoire de 10 jours pour toutes les personnes arrivant dans le pays. Toutefois, si vous pouvez prouver, en présentant un certificat, que vous êtes vacciné contre le COVID-19, vous serez exempté de l’auto-isolement.

Si vous n’avez pas été vacciné, vous pouvez tout de même vous rendre en Pologne et être exempté de l’auto-isolement, à condition de pouvoir prouver que vous avez subi un test négatif au COVID-19 dans les 48 heures suivant votre arrivée à la frontière.

Selon le gouvernement polonais, les citoyens du Royaume-Uni sont actuellement autorisés à se rendre en Pologne à condition de satisfaire aux exigences susmentionnées.

Seychelles

Les îles tropicales paradisiaques des Seychelles sont de nouveau sur la carte des voyages.

Les étrangers de tous les pays sont désormais autorisés à entrer aux Seychelles s’ils ont reçu une dose complète du vaccin COVID-19. Celle-ci doit avoir été effectuée au moins deux semaines avant l’arrivée aux Seychelles. Si le vaccin nécessite deux doses, les deux doivent être effectuées au moins deux semaines avant le voyage.

Un certificat de preuve du vaccin et un test PCR négatif (effectué dans les 72 heures précédant le voyage) seront également demandés à l’arrivée.

La règle s’applique même à ceux qui viennent de pays qui ne figurent pas sur la liste des pays autorisés aux Seychelles.

Plage aux Seychelles

Thaïlande

La Thaïlande est, sans aucun doute, l’une des destinations les plus populaires pour ceux qui recherchent autre chose qu’un tout compris sur la Costa del Sol ou à Cancun.

Si vous mourez d’envie d’y aller, vous serez heureux d’apprendre que le gouvernement du pays prévoit d’autoriser l’entrée dans le pays des voyageurs non thaïlandais qui ont été vaccinés. Cela signifie que les personnes arrivant avec la preuve d’un vaccin COVID-19 seront exemptées de la quarantaine obligatoire de 16 jours actuellement en vigueur dans le pays.

Le gouvernement thaïlandais a également introduit la possibilité d’une mise en quarantaine sur un yacht plutôt que dans une installation gouvernementale.
L’autorisation de voyager en Thaïlande ne sera accordée qu’après avoir rempli une demande via la plateforme en ligne du gouvernement royal thaïlandais.

voyage en Thailande

Les États-Unis

Pour la première fois sur le sol américain, l’État d’Hawaï envisage d’autoriser les voyageurs vaccinés à entrer sur son territoire sans être soumis à une quarantaine obligatoire.

Selon Hawaii News Now, le programme devait démarrer le 1er mars, mais il n’y a pas eu de mise à jour depuis. Il est prévu de commencer par autoriser les travailleurs de première nécessité vaccinés, citoyens hawaïens, à voyager entre les îles, suivis par les membres du grand public.

« Nous espérons que tous les fonctionnaires de l’État et tous les citoyens vaccinés auront deux semaines de plus pour voyager entre les îles », a déclaré le lieutenant-gouverneur Green en février. « L’étape suivante consistera alors à permettre aux citoyens américains de tout le pays d’entrer, si possible le 1er mai. »

Toutefois, M. Green a déclaré à Hawaii News Now que les voyages internationaux seraient « un peu plus tard, car nous ne voulons pas laisser des souches dans notre société« .

France

Dans une annonce faite jeudi, le gouvernement français a déclaré qu’il prévoyait d’assouplir ses restrictions aux frontières.

Les citoyens d’Australie, de Corée du Sud, d’Israël, du Japon, de Nouvelle-Zélande, de Singapour et du Royaume-Uni n’auront désormais plus besoin d’une raison impérieuse pour se rendre en France.

Le Royaume-Uni fait partie des pays dont les restrictions seront assouplies « parce que la variante britannique circule désormais aussi largement en France« , a déclaré le ministre français du tourisme Jean-Baptiste Lemoyne sur Twitter.

voyage à Paris

Article annexe : Les 10 monuments Européens préférés des voyageurs

Grèce

Selon le ministre grec du tourisme Harry Theocharis, « la Grèce est prête avec un protocole complet pour l’été 2021. »

Le plus beau, c’est qu’en plus de ceux qui ont été vaccinés, la destination touristique populaire prévoit également d’autoriser les visiteurs qui n’ont pas été vaccinés, mais qui ont des anticorps ou qui sont négatifs au COVID-19.

La réouverture est prévue à partir du 17 mai.

En prévision d’un exode maximal vers la Grèce, Ryanair ajoutera de nouvelles liaisons et augmentera ses fréquences pour cet été.

Article annexe : 13 des plus beaux village de Grèce

Espagne

Les vacances au soleil en Espagne semblent être une possibilité pour cet été.

Fernando Valdés, le secrétaire d’État au tourisme espagnol, espère un accord bilatéral avec le Royaume-Uni qui permettrait aux touristes britanniques de revenir en Espagne, ce qui serait bénéfique à l’économie espagnole et au bien-être des Britanniques enfermés.

Nous devrons attendre de nouvelles informations sur la date à laquelle les voyages internationaux seront à nouveau légaux avant de pouvoir affirmer avec certitude que nous serons de retour sur les Costas cet été.

En outre, les passeports de vaccination ou de santé numérique sont un sujet de discussion brûlant, car ils sont susceptibles de jouer un rôle crucial dans le redémarrage des voyages internationaux. Plusieurs sont actuellement en cours de développement, dont une version de l’IATA appelée Travel Pass. Une fois vacciné, le « passeport santé numérique » permettra de stocker les informations relatives à votre vaccination en un seul endroit, que vous pourrez ensuite présenter aux points de contrôle requis tout au long de votre voyage.

Enfin, les pays ne sont pas les seuls à exiger des vaccins pour entrer sur leur territoire. Certaines compagnies de croisière exigent désormais que les passagers aient été vaccinés contre le COVID-19 pour pouvoir partir en croisière. Avec des variants ou les vaccins n’auraient pas de résultats prouvés à la prolifération la course à la vaccination est elle vraiment une bonne idée ?