Indemnisation vol retardé Air Serbia

Retard de vol avec Air Serbia Comment obtenir une indémnisation ?


Derniers vols retardés Air Serbia

Aucun vol retardé

Vérifier si vous pouvez obtenir une indemnisation pour votre vol.

Prend moins de 2 minutes.
Le formulaire ne semble pas correctement rempli.
Les erreurs ont été mises en surbrillance plus haut.
100 000 passagers ont récupéré des indemnisations avec Indemnifight.

Le règlement européen 261/2004 est entré en vigueur le 17 février 2005, permettant aux passagers de réclamer une indemnisation jusqu’à 600 euros par passager. Pour savoir si vous êtes éligible, vous devez pouvoir répondre aux 4 critères suivants :

L’itinéraire : pour les vols opérés par des compagnies aériennes européennes, si votre vol part et/ou atterrit dans un aéroport au sein de l’UE, vous pouvez demander une indemnisation. Pour les vols opérés par des compagnies aériennes non européennes, vous ne pouvez demander une indemnisation que lorsque votre vol part d’un aéroport situé dans l’Union Européenne.

Les circonstances : La compagnie aérienne doit être responsable des retards, annulations ou refus d’embarquement. Si la situation est indépendante de sa volonté, elle sera qualifiée de situation particulière et aucune indemnité ne sera accordée.

La durée du retard : Après l’arrivée à la destination finale, le temps de retard doit être de 3 heures ou plus.

Le délai de réclamation : Cela varie selon les pays. Par exemple, en France, vous disposez de 5 ans à compter de la date de départ du vol pour déposer une réclamation, alors qu’en Belgique, le délai n’est que d’un an.

 

Air Serbia : Quel est le montant de l’indemnisation ?

 

Le montant de l’indemnisation est calculé en fonction de la distance entre l’aéroport de départ et l’aéroport d’arrivée. Celui-ci varie entre 250 et 600 euros.

  • 250 EUR pour les trajets de 1 500 kilomètres ou moins
  • 400 EUR pour les vols entre 1 500 et 3 500 kilomètres au sein de l’Union européenne et tous les vols de plus de 3 500 kilomètres.
  • 600 EUR pour tous les autres vols.

Cependant, la réglementation européenne stipule que si le retard est compris entre 3 et 4 heures, le montant de l’indemnisation peut être divisé par deux.

En plus de cette allocation, les passagers peuvent également recevoir des rafraîchissements, des repas, un hébergement à l’hôtel et les transferts vers l’aéroport.

 

Refus d’embarquement, surbooking et annulation

 

Dans le cas où la compagnie aérienne vous refuse l’embarquement en raison de surbooking, d’une annulation de vol ou d’un retard de plus de 5 heures. Vous aurez le droit de choisir entre le déplacement sur un autre vol et le remboursement de votre billet. Elle doit également vous verser une indemnité, qui dépend de la distance parcourue. Le transporteur doit payer une indemnité en espèces, chèque, virement bancaire, etc., mais les bons de voyage ne sont pas autorisés sauf si le passager est d’accord.

Mais faites attention ! Dans certains cas, la compagnie n’a pas besoin de rembourser les passagers :

  • Si le passager est prévenu deux semaines avant le départ du vol ;
  • Si un siège est fourni sur un autre vol proche de l’heure initialement prévue ;
  • Si la situation est particulière : météo, grève….

Le dernier point est particulièrement controversé entre les associations de consommateurs et les compagnies aériennes.

 

Comment déposer une réclamation ?

 

En cas de manquement aux obligations ci-dessus, le passager doit d’abord déposer une réclamation auprès du transporteur. Le délai moyen de traitement des réclamations est de 2 mois. Avant de faire valoir ses droits auprès de l’autorité aéronautique compétente du pays/de la région où l’annulation/le retard/le refus d’embarquement s’est produit.

  • Grâce à un formulaire de réclamation émis par l’Union Européenne, vous pouvez déposer une réclamation auprès du service client de la compagnie.
  • Si le passager n’est pas satisfait : se plaindre auprès de l’autorité compétente du pays où le retard est survenu via le même formulaire.
  • Pour les vols au départ et à destination de la France, il faut contacter la DGAC via le même formulaire de réclamation.

Vous n’êtes pas sûr de pouvoir défendre vos droits ? Contactez l’un des organismes spécialisés dans les droits des passagers :

Il vous suffit de remplir le formulaire en ligne, en quelques minutes seulement, et ces organisations agiront ensuite pour vous.

De plus, saviez-vous qu’en cas de maladie ou d’incident indésirable pouvant vous faire rater votre vol, vous pouvez obtenir le remboursement des taxes d’aéroport ?

 

Que faire face à un avion retardé ou un vol annulé ?

 

Les retards ou les annulations de vols par les compagnies aériennes sont fréquents avec les compagnies aériennes. Vous devez vous rapprocher des experts du domaine pour qu’ils se chargent de toutes les formalités auprès de la compagnie aérienne afin que vous puissiez obtenir une indemnisation. La procédure est longue et infructueuse, les experts mettront tout en œuvre pour protéger les droits des passagers qui connaissent peu leurs droits.

Vous devez remplir le formulaire en ligne avec toutes les informations nécessaires pour que l’expertise de l’équipe Indemniflight soit employée afin de raccourcir le délai de traitement du dossier et d’obtenir une indemnisation satisfaisante. Aucun frais n’est à avancer et l’équipe percevra une commission uniquement après vous avoir obtenu une indemnisation. 

Derniers vols Air Serbia

Calculez votre indemnité en 3 clics
Vous pouvez estimer gratuitement votre indemnité avec notre outil
Service gratuit
Vous ne payer qu'en cas de succès avec une commission de 30% de l'indemnité.
GAIN DE TEMPS
Évitez la rédaction de courrier et des heures au téléphone
Nos experts s'occupent de tout
Optimisez vos chances de succès grâce à l'aide de nos experts

Nos clients parlent de nous