Paris veut être la ville la plus verte d’Europe, quel l’impact sur les voyageurs ?

Paris est une ville aux nombreux surnoms, tels que la ville de l’amour et la ville des lumières. Elle pourrait bientôt avoir un autre sobriquet : la ville la plus verte d’Europe.

Pour lutter contre les effets du changement climatique, Paris a adopté une approche écologique de l’urbanisme. Elle s’est fixé pour objectif de devenir la référence continentale des villes soucieuses de l’environnement d’ici 2030.

Que signifie tout cela pour les voyageurs qui envisagent de visiter la ville la plus visitée d’Europe ? Pour commencer, cela signifie qu’il faut adopter l’idée d’un voyage avec plus de marche et de pédalage, ce qui laisse une plus petite empreinte carbone.

Le covid accélère les plans pour un Paris vert

Les bouleversements provoqués par la pandémie de COVID-19 ont permis à la maire Anne Hidalgo d’accélérer ses plans pour combattre le fameux problème de pollution de la ville et transformer Paris en un paradis vert rempli de « forêts urbaines ».

La pandémie a également provoqué un boom du vélo dans la capitale française. L’année dernière, la célèbre rue de Rivoli est devenue une piste cyclable improvisée pour faire face à l’augmentation du nombre de vélos dans les rues de Paris, la pandémie ayant empêché les gens de prendre les bus et les trains bondés. Si vous prévoyez de visiter la ville une fois que le monde aura rebondi, il serait judicieux de louer des vélos ou de réserver une excursion à vélo pour explorer la ville.

Paris a toujours été une ville idéale pour les longues promenades, et cela n’a pas changé. L’approche écologique de la ville a entraîné des modifications de l’infrastructure afin de rendre les places historiques, comme la place de la Bastille, et les sentiers, comme les berges de la Seine, plus adaptés aux piétons. Les cafés parisiens restent une option aussi séduisante que jamais. En fait, la pandémie a conduit la ville à autoriser de nombreux restaurants à installer des tables en plein air sur les places de stationnement situées en bordure de rue.

La fin des voitures dans Paris ?

La volonté de la ville de se mettre au vert a eu un impact sur un autre aspect célèbre de la vie parisienne : les voitures. Les voyageurs qui préfèrent louer une voiture pour explorer une ville devraient peut-être reconsidérer leur décision à Paris. D’une part, conduire dans la ville est encore quelque peu exaspérant. La ville a promis de créer davantage d’espaces sans voiture, comme les Champs-Élysées et la place de la Concorde, qui ont été soit coupés de la circulation automobile, soit limités au nombre d’automobiles autorisées à y pénétrer. L’augmentation de la circulation des vélos n’a fait que compliquer les choses.

Deuxièmement, il y a beaucoup moins d’endroits où se garer. La ville aurait supprimé 72 % de ses places de stationnement dans les rues pour faire de la place aux pistes cyclables et aux véhicules électriques écologiques.

La bonne nouvelle, c’est qu’il est encore assez facile de se déplacer dans Paris sans voiture.

Les transports en commun, moyen plus rapide et écologique !

Même si le vélo n’est pas votre tasse de thé, les transports en commun peuvent vous emmener où vous voulez, d’un musée à un restaurant particulier. La RATP est l’application des transports publics de Paris et elle est incroyablement utile. L’application ne fournit pas seulement des itinéraires et des options de voyage, mais elle vous donne également l’empreinte CO2 comparable pour chaque mode de transport vers une destination particulière, afin que les voyageurs puissent faire le choix le plus écologique.

Des SeaBubbles électrique sur la Seine à Paris

Une autre méthode pour se déplacer dans la ville fera ses débuts dans le courant de l’année. Des taxis nautiques électriques appelés SeaBubbles assureront des trajets rapides sur la Seine à partir de deux points d’intérêt parisiens : Notre Dame et la Tour Eiffel. Les SeaBubbles utilisent la technologie des hydroptères et sont entièrement alimentés par l’électricité.

Tous les hôtels Parisiens encouragé à suivre la charte de l’hébergement durable

Le lieu de votre séjour a également été modifié pour s’adapter à une approche plus respectueuse de l’environnement. Tous les hôtels parisiens ont été encouragés à suivre la Charte de l’hébergement durable. Depuis 2012, cette initiative encourage les hôtels à rechercher de meilleures pratiques de recyclage. En tant que tel, vous pouvez vous attendre à voir certaines améliorations dans l’expérience hôtelière, qu’il s’agisse de bacs de recyclage ou de produits de toilette en vrac.

Alors que la ville continue de s’adapter et d’adopter une approche plus verte, cela signifie simplement que les visiteurs devront peut-être ajuster la façon dont ils prévoient de profiter de tous les sites inoubliables qui font de Paris l’une des grandes villes du monde.

Ces articles peuvent vous intéresser :
Retard ou vol annulé à Charles de Gaulle à Paris que faire ?
Que faire en cas de vols retardés à Paris ?