Réduction de 40% de l’effectif de la compagnie aérienne Kenya Airways

Au Kenya, le conseil d’administration de l’entreprise de navigation aérienne nationale a confirmé la suppression de 1500 postes sur un total de 3730. Ses activités aériennes sont aussi réduites à cause des impacts de la crise sanitaire.

L’IATA a déploré en fin juillet dernier, les lourdeurs administratives qui freinent les compagnies africaines d’entrer en possession de l’aide promise. De son côté, l’entreprise nationale kényane du transport aérien n’a reçu aucune aide, ce qui l’a poussé a approuvé la réduction de son réseau, de sa flotte sans oublier son effectif.

Les gouvernants kényans ajoutaient que selon les projections à court et moyen terme, la compagnie devrait minimiser ses opérations pour faire face aux chocs économiques dus à la baisse de la demande des clients. En conséquence, la compagnie doit procéder à la suspension de 08 route en Afrique dans l’immédiat.

Une bonne partie de sa flotte reste fixée au sol face à la diminution de la demande. Il s’agit de 04 Boeing 787 inactifs, six 737-800, deux 737-300, deux 737-700 et 12 autres Embraer 190. Le syndicat de pilotes a adressé une lettre ouverte au Président du pays en expliquant en quelques points l’impact de la réduction du personnel de la compagnie nationale aérienne.