Les personnels navigants commerciaux (PNC) de Lufthansa a approuvé la baisse des revenus

En raison de l’effet dévastateur de la pandémie de Covid-19, en juin 2020 Lufthansa avait proposé un accord au PNC. Un accord prévoyant la baisse de leurs revenus contre le maintien de leurs postes. Ce faisant, les syndicats des PNC ont approuvé cet accord grâce à une majorité écrasante des hôtesses de l’air et stewards de la compagnie. Du côté du personnel au sol, rien n’est encore décidé, car les négociations se poursuivent.

Pour la compagnie aérienne Lufthansa, c’est une bonne nouvelle qu’elle vient de recevoir de la part de ses PNC. Ainsi, elle pourra économiser plus de 500 millions d’euros. Notons que cet accord devrait permettre à Lufthansa de mieux affronter les difficultés liées à la crise sanitaire. Par cet accord également, elle évite la suppression de 2600 postes sur 22..000 que compte le groupe. En raison de cela, le gel de salaires est accepté par le personnel de cabine. À cela s’ajoutent l’augmentation du travail à temps partiel et la suppression de certaines primes.

Alors, Lufthansa devra garantir le maintien des emplois jusqu’en 2024. C’est ce que souligne le syndicat UFO. Il précise aussi que des détails importants restent à finaliser. Si nécessaire, le droit de recourir à des ‹‹ actions ›› est réservé. Toutefois, l’accord peut être annulé par Lufthansa et ce, avec un délai de préavis courant 2 semaines. Il sera ainsi s’il arrive une dégradation dramatique des conditions économiques.

Par ailleurs, Lufthansa souligne que les plus de 500 millions d’euros économisés ne représentent environ un quart des économies qu’elle a prévu atteindre. Pour cela, les négociations avec les pilotes et le personnel du sol doivent aboutir favorablement. De plus, Lufthansa a déjà enregistré une perte historique au 2ème semestre. Enfin, rappelons que le groupe poursuit le programme de restructuration intitulé ReNew qu’elle annonçait en début juillet 2020.