IATA : des emplois seront supprimés d’ci quelques mois

Suite à un sondage réalisé par l’IATA, plus de la moitié des compagnies aériennes prévoient de réduire leurs effectifs dans les 12 prochains mois. Cela est lié à une reprise aérienne lente provoqué par l’effet dévastateur de la crise sanitaire. La majorité, soit 55% des dirigeants ayant répondu au questionnaire s’attendent à cette réduction.

De même, 45% des dirigeants ont déjà réduit leurs effectifs sur le secteur du transport aérien. 57% d’entre eux affirment que leur rentabilité pourrait baisser et qu’en raison du faible niveau de la demande, les prix des billets risquent de baisser également. Aussi, pour 19% des dirigeants, l’augmentation progressive des tarifs porrait les permettre de tenir. Ainsi ils misent sur cela une fois que l’offre sera égale à la demande.