FAA : l’inspection d’urgence de plus de 2000 Boeing 737

Des inspections d’urgence sont effectuées sur environ 2000 Boeing  car un problème de soupape moteur pourrait provoquer une panne liée au moteur. La directive de sécurité aérienne d’urgence de la FAA estime que ces anciens 737 devraient être immobilisés. Cela aurait été dû à la réduction brutale de la demande du trafic aérien en raison de la crise sanitaire. En effet, quatre rapports récents ont permis de relever des pannes de moteur unique en raison des problèmes avec un clapet anti-retour d’air critique. Les inspections révèlent qu’il y a une corrosion sur certains clapets anti-retour d’air du moteur. Cette corrosion peut alors provoquer le blocage des soupapes ouvertes. Elle peut aussi affaiblir deux moteurs d’avion, ce qui pourra les empêcher de redémarrer.

Par ailleurs, la directive ordonne que tous les 737 Classics  et 737 Next Generation appartenant aux compagnies aériennes et autres exploitants d’aéronefs soient inspectés. En réalité, il s’agit des 737 n’ayant pas été en service pendant 7 jours consécutifs ou même plus et/ou des 737 ayant volé moins de 11 fois pendant la pandémie de Covid-19. Boeing de son côté souligne que la valve peut être sensible à la corrosion car les avions étant rarement utilisés. Aussi, il indique que les propriétaires de flotte auront des informations d’inspections et de remplacement en cas de problème. Rappelons que le problème de la valve ne concerne pas l’avion 747 MAX de Boeing toujours immobilisé.