Demande d’un fond de garantie de Jean-Louis Baroux à l’IATA pour le remboursement des billets des compagnies en faillite

Jean-Louis Baroux, le fondateur du réseau APG et acteur bien connu dans le domaine aérien de la France revient, dans une lettre ouverte, sur la supplique de Alexandre de Juniac, directeur général de l’IATA. Une supplique par laquelle M. de Juniac exhortait les passagers dont les vols ont été annulés, d’opter pour les remboursements en avoir et non en monétaire en vue de préserver l’économie des compagnies.

Jean-Louis reprend fortement ce que les entreprises de voyages et de vente des séjours touristiques, qui font face au désenchantement élevé des passagers chaque fois qu’il y a faillite d’une entreprise de navigation aérienne, réclament à l’IATA il y a bien des années. Il s’agit d’un fonds de garantie afin de rembourser les clients. Cependant que les entreprises de voyages payent les garanties financières de même que les tour-opérateurs conformément à la législation européenne, aucune protection n’existe en faveur des clients en cas de faillite d’une entreprise de navigation aérienne.