OMT : le tourisme international de retour 30 ans en arrière !

Depuis l’avènement du coronavirus, le tourisme international a connu un changement radical en raison du confinement qui a entraîné une diminution significative des déplacements internationaux. Or ce secteur d’activité reste l’un des plus rentables dans le monde. Découvrez dans cet article l’impact du coronavirus sur le tourisme international d’une part, et d’autre part les prévisions de l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT).

Impact du coronavirus sur le tourisme international

Aucun pays, aucun continent n’a échappé à la pandémie du coronavirus depuis les premiers mois de l’année 2020. L’Asie pacifique, considérée comme la terre natale du Covid-19, reste à ce jour l’un des pays les plus touchés au monde, car ont enregistré de lourdes pertes sur le plan économique. Les arrivées ont donc diminué de 82 % malgré les dispositions prisent par les autorités compétentes et continues de diminuer. En septembre et en octobre, ont enregistré un taux de 100 %, en raison de la fermeture des frontières dans la sous-région. En ce qui concerne l’Europe, une reprise timide des arrivées a été constatée entre juillet et août, en raison du succès des précautions prises par les autorités, mais ce fut de courte durée. Le continent américain reste comparable au continent européen sur le plan des arrivées internationales. Cela s’explique par la réouverture de certaines frontières entraînant donc une mobilité intercontinentale. Mais ce fut également de courte durée.

Prévisions de l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT)

D’après l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), l’année 2020 serait la pire des années enregistrées dans le monde du tourisme, car les arrivées internationales ont chuté de 72 % et peuvent atteindre les 75 % d’ici la fin de l’année. En considérant ces informations, la santé actuelle du tourisme serait comparable à celui des années 1990, c’est à dire il y a trente années de cela. Ce changement radical a un impact direct sur le Produit Intérieur Brut (PIB) mondial d’où une perte économique de 2000 milliards de dollars US. Avec le confinement, les gestes barrières et maintenant l’avènement d’un possible vaccin contre le coronavirus, l’OMT s’attend à une reprise progressive de la mobilité internationale. De plus depuis novembre 2020 on constate dans certaines régions la levée des restrictions et une réouverture progressive des sites touristiques. Néanmoins, le Secrétaire général de l’OMT, Zurab Pololikashvili appelle tout les acteurs de ce domaine à la sérénité afin que le secteur touristique puisse reprendre de plus belle.