Compagnie aérienne KLM : entre nécessité d’appui financier et obligation de vaccin précoce

La compagnie aérienne KLM Royal Dutch Airlines aurait besoin d’un nouvel apport financier, du fait de la pandémie de Covid-19 ; c’est ce qui ressort des propos du PDG de la compagnie qui, n’a cependant pas, avancé de chiffre. Pour lui, il est trop tôt pour parler d’une obligation de vaccin pour tous les passagers de sa compagnie.

C’est au cours d’une interview accordée à Bloomberg TV, que le premier responsable de la compagnie nationale néerlandaise, Pieter Elbers, a mentionné la nécessité, d’un probable appui financier complémentaire, pour sa compagnie et le groupe Air France-KLM. Cet appui financier leur permettrait de faire face aux lourdes conséquences, dues à la pandémie de covid-19. Si l’aide financière à porter au groupe est estimée à 6 milliards d’euros selon « Le Monde », Pieter Elbers n’a donné aucune précision sur la somme nécessaire. Il n’a pas manqué de louer les efforts des dirigeants néerlandais et français qui leur ont accordés des prêts et garanties bancaires, pour supporter les charges financières durant la crise sanitaire.

Alors que la compagnie aérienne de Qantas a annoncé que la vaccination serait obligatoire pour tous les passagers internationaux à bord de ses vols, KLM ne compte pas encore faire cette exigence à ses clients. Pour Pieter Elbers, KLM respecte les réglementations locales des pays à destination desquels se rendent ses vols et il est encore tôt pour parler d’une obligation ou non, de vaccin, à bord de ses vols.

L’annonce de l’arrivée des vaccins dans les prochaines semaines, est une bonne nouvelle pour le secteur aérien. Mais en attendant que les vaccins ne soient suffisamment disponibles et diffusés, la compagnie aérienne KLM collabore avec l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol, pour la mise à disposition des tests rapides. Ce qui l’aidera à regagner la confiance de sa clientèle.

Selon le PDG de KLM Royal Dutch Airlines, les efforts de restauration du transport aérien, devraient s’accompagner de l’instauration de normes et réglementations mondiales, pour le bien de tous.