Aucun vol en A330neo n’est prévu par la compagnie aérienne Corsair avant décembre

Pour les routes vers la réunion et la Guadeloupe, la compagnie aérienne Corsair internationale a reporté à décembre les premiers vols en Airbus A330neo. Ceux en direction de l’île Maurice sont prévus pour l’année prochaine.

Depuis fin mars, les Airbus de la compagnie français n’ont effectué aucun décollage pour cause de pandémie du coronavirus. Elle a tout de même repris ses activités à Paris le mois dernier. De façon progressive les vols étaient relancés en direction de l’outre-mer. Au printemps prochain, cette dernière a promis atterrir à New York. Le premier des cinq A330-900 était attendu sur cette ligne à partir du 1 er septembre 2020. Airlineroute a consulté les GDS. Selon celui-ci, la mise en service du nouvel avion est prévue pour le 14 décembre avec un vol quotidien entre  l’aéroport de Pointe à Pitre-Guadeloupe Pôle Caraïbe et Paris-Orly. Une rotation hebdomadaire se fera également en direction de l’île de La Réunion plus précisément à Saint Denis-Roland Garros.

Dans l’île Maurice, la compagnie aérienne enverra le 28 mars 2021 vers l’aéroport de Port Louis-Sir Seewoosagur Ramgoolam son A330neo. Trois à quatre vols directs depuis Orly ont été prévus par semaine puis via la Réunion deux rotations hebdomadaires feront le 13 mai.

Corsair attend cinq A330-900 qui seront tous configuré pour accueillir 21 passagers en Premium, 20 en classe affaire et 311 en Economie (352 sièges). Avant la pandémie du covid-19 en janvier, elle prévoyait intégrer à sa flotte les trois loués chez Avolon en aout, février et avril 2021. L’acquisition des deux autres devait s’effectuer en décembre 2020 et mai 2021.

La compagnie aérienne a dernièrement dire à Dieu ses trois Boeing 747-400 tous âgés de 27 ans en moyenne. Elle prévoit opérer une flotte composée de 13 Airbus pour 2023.