Antoine de Saint-Exupéry, le poète aviateur

12 octobre 2018 | 0 commentaires

Un enfant réveur

 

Antoine de Saint-Exupéry est né le 29 Juin 1900 à Lyon dans une famille aristocratique. Dès son plus jeune âge il est remarqué pour sa curiosité et sa vivacité intellectuelle. En 1912, alors qu’il n’avait que 12 ans, il découvre l’aviation et effectua son premier baptême de vol ce qui lui inspira plusieurs poèmes sur l’ivresse du vol. Élève peu discipliné voir médiocre, il brille cependant par ses talents littéraires. Il effectue son service militaire en tant que mécanicien d’aviation tout en prenant des cours de pilotage en parallèle. Si cela confirma sa passion pour le pilotage, il laissa un souvenir d’un aviateur plus rêveur que doué

 

Le mythe de l’aéropostale

 

Pourtant, Antoine de Saint-Exupéry est engagé en 1925 par la compagnie Latécoère pour effectuer des vols de transports de courriers. C’est dans cette même période qu’il se lia d’amitié avec Jean Mermoz et publie son premier ouvrage : « l’Aviateur ». Il s’occupa des lignes France-Dakar où il connut de nombreuses mésaventures qui lui inspira de nombreux ouvrages. Il accompagna Jean Mermoz en Amérique du Sud pour préparer l ligne transatlantique. Cette expérience Sud-Américaine lui inspira un de ses plus gros succès : Vol de Nuit.

Mais la renaissance de l’aéropostale sous Air France ne plait pas a Antoine qui s’essaie à une carrière de grand reporter conciliant ses passions pour l’écriture et l’aviation.

 

Antoine

 

Le petit prince et la guerre

 

Lorsque la seconde guerre mondiale éclate, il est mobilisé en tant qu’aviateur pour des missions de reconnaissance. Accomplissant ces missions avec courage, il reçcut la croix de guerre pour ces succès. C’est à cette période qu’il accoucha sur le papier les premières lignes de son chef d’oeuvre : Le Petit Prince

Demobilisé en 1940, il rejoint les Etats-Unis et met sa célébrité à profit pour soutenir une entrée en guerre des Etars-Unis. En 1943, il reprend du service et effectue des missions en Afrique du Nord. Il disparu au large de Marseille en 1944. Les circonstances de sa mort sont encore inconnues. On ne saura probablement jamaisvce qui est arrivé ce jour-la. Cela participa certainement de la popularité de cet écrivain, pilote solitaire souvent perdu dans les cieux étranges de son imaginaire.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *