Air France HOP : manifestation à Nantes, suppressions à Strasbourg et Bâle

Air France ne reprendra pas ses activités aériennes à Bâle-Mulhouse et Orly. À l’aéroport de Strasbourg, la compagnie aérienne prévoit également procéder à la suppression de quatre de ses six liaisons. Au sein de la filiale régionale HOP, quatre syndicats ont organisé une manifestation qui s’effectuera à Nantes la semaine prochaine devant le siège social.

En raison de la pandémie du coronavirus, la liaison de la compagnie nationale française entre l’EuroAirport à Bâle-Mulhouse et Paris Orly a été suspendue depuis le printemps. Malheureusement malgré la levée de restriction cette dernière ne sera pas relancée à la rentrée. Air France garantit tout de même la reprise des deux vols quotidiens entre Paris-CDG et Bâle-Mulhouse prévu pour septembre.

En effet, la décision de la compagnie entrainera la suppression de 28 postes au sein de cet aéroport.

L’aéroport de Strasbourg-Entzheim par contre n’a aucun problème puisque depuis 2013 Air France a remplacé les vols en direction de CDG par des TGV. En 2016, elle a procédé à la suppression de celle qui mène à Orly. D’ici 2022, parmi les cinq routes opérées par HOP, quatre disparaitront. Il s’agit notamment de celle de Nantes, Toulouse, Nice, et Marseille.

 L’année prochaine, la capacité structurelle du groupe sera réduite de 20 %. Les réseaux domestiques français seront également réduits à 40 %. En 2022, le groupe Air France prévoit supprimer plus 7580 postes. 1020 seront effectués au sein de la filiale régionale et une trentaine d’avions seront également envoyés à la retraite.