Air Europa demande une aide publique de 400.000 millions d’euros

D’après une information révélée par le quotidien espagnol El Pais, Air Europa aurait fait une demande d’aide publique d’un montant de 400.000 millions d’euros auprès du gouvernement espagnol.

La filiale du groupe Globalia souhaite bénéficier des fonds mis à disposition de la SEPI (Société d’État des participations industrielles) pour accompagner les entreprises stratégiques face à la pandémie de la COVID-19.

Selon les informations du même quotidien, la principale difficulté liée à l’octroi de l’aide réside dans la nécessité pour la SEPI de s’assurer de la réelle destination de l’aide.

Fin novembre dernier, le groupe IAG avait annoncé son intention de racheter Air Europa au prix d’un milliard d’euros. Même si l’opération n’ait pas remise en question, le coût pose désormais problème avec la crise économique induite par la COVID-19. Le président du groupe IAG a annoncé lors de la dernière assemblée générale être en discussion avec le groupe Globalia, pour obtenir une réduction de la facture et finaliser l’opération d’ici début 2021.

Dans ce contexte on se pose des questions sur le véritable but de la demande d’aide de Air Europa. Est-ce qu’il s’agit réellement d’éviter la faillite à la compagnie ou alors d’obtenir des fonds pour contrebalancer la diminution du coût de rachat proposée par le groupe IAG ?

L’information liée à la demande d’aide n’a été confirmée par aucune des parties. Toutefois, si elle se vérifie, l’aide devra être soumis aux instances européennes pour approbation comme cela a été le cas pour les autres compagnies.

szLe monopole que créera ce rachat de Air Europa par le groupe IAG dans le domaine du transport aérien espagnol suscite déjà des craintes et des acteurs comme Ryanair ont annoncé leur intention de s’y opposer.