USA : Une compagnie aérienne en faillite

Virgin Atlantic Airways, une entreprise de navigation aérienne a déposé, aux États-Unis, une demande de mise en faillite pour toutes ses activités. Cependant qu’elle tentait d’installer un programme de sauvetage de 1,2 milliard de livres.

Face à l’impact de la pandémie du Corona Virus, après Virgin Australia, le 2e transporteur de Richard Branson a vacillé. Le 04 août 2020, l’entreprise de navigation aérienne britannique a déposé une demande devant un tribunal de New York contre les faillites pour le compte du Chapter 15. Après son redécollage en fin juillet, la compagnie Virgin Atlantic pensait être sauvée lorsqu’elle a trouvé un plan de refinancement d’une valeur de 1,2 milliard.

Cependant, pour défaut d’accord entre les créanciers et les parties prenantes, elle a annoncé devant un tribunal de London qu’elle manquera de liquidité à partir de septembre. D’après les avocats de cette compagnie, Virgin Atlantic Airways a eu pris toutes les mesures pour une bonne gestion de sa liquidité. Néanmoins, si ses liquidités se trouvent en dessous de 75 millions de livres en septembre, Virgin Atlantic sera obligé de mettre fin à ses opérations et vendre ses créneaux à Heathrow.

Il faut rappeler que le programme de sauvetage de la compagnie provient seulement des fonds privés et non de l’État qui précise que c’est à cause de sa fragilité économique. De plus, Delta Airlines qui est son actionnaire lui a aussi refusé l’aide.