Une aide quasi nulle en faveur des compagnies selon IATA

Des aides ont été affectées à diverses compagnies pour faire face à la crise sanitaire. Cependant, l’aide semble ne pas avoir eu l’effet escompté pour certaines compagnies comme IATA. Lisez la suite ici.

Risque élevé de faillite pour certaines compagnies aériennes

Peter Cerda, vice-président de l’association internationale du transport aérien (IATA) affirme que plusieurs compagnies de transport aérien d’Amérique latine feront faillite si les activités ne reprennent pas d’ici là. Sur ce, des compagnies ont demandé à être placées sous la loi de protection contre les faillites  aux États notamment Avianca et la filiale brésilienne de LATAM Airlines.

Une aide quasi nulle pour faire face à la cessation des activités

Le vice-président a fait savoir que les aides publiques apportées par les États-Unis en Amérique latine sont assez minimes pour faire face à la crise contrairement à l’aide mondiale, soit 1 % de l’aide globale.