Ryanair optimiste sur les vaccins et les 737 MAX

La compagnie aérienne Low cost Ryanair annonce une arrivée dans l’immédiat des vaccins pour lutter conte le covid-19, ce qui pourrait lui permettre non seulement d’envisager avoir un été 2021 << presque normal>>, mais également de rendre possible la commande du Boeing 737 MAX supplémentaires et aussi des MAX 10. Michael O’Leary, directeur de Ryanair, a fait savoir par son <<optimisme raisonnable>>, la reprise de la demande  dans une conférence virtuelle (World Travel Market), même si celui-ci est conscient que cette reprise ne sera possible qu’après Pâques. L’une des principales clés de cette reprise est les << tarifs bas>>. Tout ceci afin que la compagnie aérienne Ryanair rebondisse plus rapidement que ces rivales et d’être  incontestée en Europe. En plus des 135 commandes déjà fermes, Michael O’Leary a affirmé qu’il y  a des négociations en cours avec  Boeing, concernant plusieurs autres commandes comme celle de 737 MAX et les MAX 200. Par ailleurs, il a tenu à notifier que les commandes lancées en 2019 auront un léger retard d’envions deux ans à cause du non assemblage des monocouloirs remotorisés. En effet, le CEO de Ryanair pense rediriger actuellement  la priorité de Boeing sur le MAX  afin de libérer tous les exemplaires déjà produits, ce qui prendra 12 à 18 mois.

Cependant, ne s’intéressant pas aux MAX 8 <<white tails>>, produits pour d’autres clients, ce dernier (Boeing) s’attaque au MAX 10 selon Michael. Vu que MAX 10 est un modèle pour lequel l’EASA exige obligatoirement la présence de <<capteur synthétique>> (ce qui permet d’ajouter de la redondance), ce projet prendra  <<20 à 24 mois>> avait déclaré le directeur exécutif du régulateur européen, Patrick Ky. Ainsi, ce capteur est indispensable pour la certification de MAX 10. Les versions MAX 7, 8 et 9 pourront également en bénéficier.