Ryanair : les prévisions de capacité seront réduites de 20%

En raison du faible niveau de la demande liée à l’exacerbation des conséquences néfastes de la crise sanitaire, la low-cost Ryanair a réduit sa capacité de 20%. Ainsi, les prévisions de capacité des 2 prochains mois baisseront. Ce mois-ci, la compagnie aérienne low-cost Ryanair a ramené son offre à 60%. Ce qui n’était pas prévu avant la crise sanitaire. En réalité, en fin juillet 2020, elle espérait atteindre 70% de sa capacité dès la reprise. Mais vu la recrudescence de nouveaux cas de Covid-19, les réservations à terme pour ces derniers jours diminuent considérablement à cause de l’incertitude.

Tout cela a poussé la spécialiste irlandaise du vol pas cher a réduit sa capacité de vol de 20% pour les mois de septembre et octobre. De même, elle souligne que la grande partie des réductions s’opérera via des diminutions de fréquences. Et alors, aucune ligne ne sera fermée. Elle renforcera également sa présence dans les pays tels que la France, Espagne, la Suède, l’Irlande, Royaume-Uni, Allemagne, etc. Bref, il s’agit des pays affectés par la quarantaine britannique de 14 jours imposée aux visiteurs. Pour Ryanair, ces réductions de capacité s’imposent alors, vu sa situation actuelle.

Par ailleurs, les passagers affectés par la pandémie de Covid-19 devrions être informés de leurs options de voyage par courrier électronique envoyé par les services clients. Toutefois pour garantir la sécurité et la santé lors des voyages aériens intra-européens, les mesures sanitaires retenues sont les tests de dépistage et le traçage efficace. Ces mesures définies s’appliquent déjà en Italie et en Allemagne dans les aéroports. De son  côté, au trimestre 1, elle a enregistré une perte historique et un trafic ayant baissé de 99%. Soit environ 500 000 clients perdus alors que le groupe : Ryanair, Buzz, Lauda et Malta Air voyait son trafic aérien augmenté avec 4,4 millions passagers transportés.