Quantas annonce une perte annuelle de 1,9 milliard et une mise a l’arrêt de ses a380

La crise liée au coronavirus n’a pas épargné la compagnie aérienne australienne Qantas. Elle annonce un écroulement de 82% de ses revenus avec un déficit de 1,9 milliard de dollars US sur l’année. Les Airbus A380 de la compagnie seront immobilisés pour un minimum de trois (03) ans en raison du retour à la normale qui risque de prendre du temps en Australie.

Les bons résultats de la première moitié de 2020 avec un bénéfice brut de 574 millions de dollars ont laissé place à des résultats largement inférieurs aux prévisions. Les restrictions liées au coronavirus ont réduit de 2,87 milliards de dollars le chiffre d’affaires de la compagnie  au second semestre éloignant ainsi la prévision de bénéfice de 720 millions de dollars.

Malgré les mauvais chiffres induits par la crise du COVID-19, les opérations  internationales et celles domestiques ont respectivement enregistré un bénéfice annuel brut de 40 millions et de 205 millions de dollars US. Qantas Loyalty, le programme de fidélité de la compagnie réalise un bénéfice de  245 millions de dollars US.

Pour limiter les conséquences de cette crise, la compagnie de l’alliance Oneworld  a engagé un vaste programme pour réduire de plus de 10,7 milliards de dollars ses charges.

Dans l’attente d’une reprise du trafic, la compagnie peut compter sur les bons chiffres au niveau des opérations de fret, de Qantas Freight et de Qantas Loyalty.

Le communiqué précise également que les douze A380 de la compagnie seront immobilisés pour au moins trois (3) ans. Toutefois, il n’a pas encore été question d’un nouveau report pour le projet de vols ultra-longs Sunrise.

Le CEO de la compagnie entrevoit une réouverture de l’Australie pour mi 2021 et une reprise des lignes vers les États unis en cas de vaccination à grande échelle.