Lufthansa : arrêt momentané de la destination vers l’Inde et plus de sept millions de voyageurs rembourses

Pour faire suite à l’échec des négociations relatives à un accord de voyage entre l’Allemagne et l’Inde, la compagnie aérienne Lufthansa a suspendu ses vols entre ces deux destinations pour une période minimale de trois (03) semaines.

Depuis le mois d’août, Lufthansa bénéficiant des mesures mises en place par les autorités indiennes avait pu reprendre ses vols à destination et en provenance de plusieurs aéroports indiens. Ainsi, pour le mois dernier, Lufthansa avait assuré 160 vols entre les deux pays et espérait étendre ses offres à l’aéroport de Chennai pour compter du mois d’octobre.

Les autorités indiennes, justifient l’échec des négociations par les mesures imposées aux ressortissants indiens pour leurs voyages en Allemagne. Rappelons que l’Inde en raison de ses plus de 6,5 millions de cas et plus de 100.000 décès ne figure pas sur la liste européenne des pays exemptés de la quarantaine obligatoire.

Dans un contexte marqué par une annulation accrue des vols, Lufthansa annonce avoir restitué à plus de sept millions de voyageurs au titre des annulations de voyage une somme avoisinant les trois milliards d’euros. A la fin du mois dernier, des demandes de remboursement d’une valeur de 350 millions étaient  toujours en cours de traitement.

Lufthansa Group Airlines assure de la mise en place de diverses mesures pour réduire le délai de traitement avec notamment le renforcement des équipes de traitement des demandes de remboursement par des employés précédemment mis en chômage partiel.

 Aussi, pour faciliter les voyages en cette période de grande incertitude, le groupe et ses compagnies filiales offrent désormais aux voyageurs la possibilité de modifier leurs programmes de voyages sans frais supplémentaires.