LOT Polish Airlines fait retour à Nice et Paris

En juillet 2020, Paris CDG et Nice retrouveront en France la compagnie aérienne LOT Polish Airlines. Au départ, neuf aéroports et soixante routes seront lancées par la compagnie. La compagnie aérienne polonaise reprendra ses vols après une suspension depuis le 13 mars 2020 à cause de la crise sanitaire. En effet, seuls les vols intérieurs sont relancés. Son retour à l’international est programmé pour le 1er juillet prochain au départ de sa base à Varsovie Chopin.

Par ailleurs, quatre vols par semaine seront proposés vers Nice-Côtes d’Azur ( une ligne sans concurrence ) à compter du vendredi 3 juillet prochain. Quant aux vols vers Paris CDG pendant l’été au 2A, ils sont programmés pour le 15 juillet prochain avec une rotation quotidienne. Notons qu’entre ces deux capitales l’axe est proposé par Air France et Wizz Air. Pour sa liste de destinations programmées en juillet, elle a complété d’autres. Il s’agit des aéroports de Francfort, Genève, Zurich, Stuttgart, Munich, Hambourg, Copenhague, Milan d’une part et les aéroports de Zagreb et Ljubljana d’autres part avec respectivement 7 vols par semaine puis 4 ou 5 vols. Pour Madrid, Riga et Tallinn, elle fera également 5 pour Madrid et 4 les deux autres.

En outre, son retour de Star Alliance espéré pour cet été va dépendre de la levée des restrictions de voyage et du contexte actuel  en Pologne. Pour ce retour, à Londres elle proposera sept vols par semaine à partir du 15 juillet. Et ce retour dépend également du contexte actuel en Turquie et en Ukraine. Aussi 66 autres liaisons estivales ont été proposées à part celle de Varsovie. Ce sont les liaisons recensées au départ des aéroports de Cracovie, Rzeszow, Gdansk, Lubin, Poznan, Katowice, Szczecin, Wroclaw, … précisément en Espagne, Grèce, Italie et Croatie. En dehors de celles-ci citées, 19 autres sont programmées ; soit 140 rotations hebdomadaires au total toujours vers le pourtour méditerranéen. Ce qui générera rapidement beaucoup de liquidités, contrairement si elle s’était centrée seulement autour du réseau de sa base.