Licenciement au sein d’Airbus Lines

Suite à l’acte de bizutage exercé sur un employé, la compagnie aérienne Airbus Lines licence quatre de ses salariés.

La direction d’Airbus signe  la radiation de quatre des six fonctionnaires impliqués dans l’acte de bizutage sur un employé. En effet,  l’acte qui date du décembre dernier, a été porté à la direction d’Airbus en Juillet 2020.  Ainsi, dans une vidéo prise au moment des faits, on voit les six coupables ligotant les pieds et les mains de la victime avec un collier de serrage et du scotch industriel. Allongée sur une bâche, la victime a subit de violence physique et psychologique de la part de ses agresseurs.

Par ailleurs, six autres fonctionnaires de la compagnie impliqués dans une affaire de vol de matériel ont été systématiquement licenciés. En effet, selon les informations rapportées par France 3 Occitanie, les six agents licenciés avaient récupéré six tablettes numériques d’un montant évalué à 9600 euros. Une fois récupérés, elles ont été échangés  contres des paquets de cigarettes. L’acte posé constitue une faute lourde dans la mesure où les systèmes d’informations et la sécurité des données de la compagnie  pouvaient être menacés.