Les restrictions de vol au Canada se poursuivent jusqu’en octobre

Les restrictions de vol liées à la pandémie de Covid-19 continuent au Canada, jusqu’au mois d’octobre, indépendamment des requêtes des compagnies aériennes. L’annonce a été faite la semaine dernière par le ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, Bill Blair.   

Le gouvernement canadien a étendu les  restrictions de vol en lien avec la pandémie de Cvodi-19, jusqu’en octobre. Aussi, le Canada maintient ses frontières fermées, à tous les passagers en provenance d’Europe, à l’exception des canadiens et des résidents permanents, jusqu’à a fin du mois de Septembre 2020. Les canadiens et résidents permanents sont autorisés à entrer dans le pays, à condition de respecter  une quarantaine de 14 jours, à leur arrivée.

Ces décisions interviennent dans un contexte où le nombre de cas contaminés enregistrés en Europe a augmenté. Parmi les cas positifs identifiés au Canada, certains étaient des passagers sur 55 vols spéciaux opérés entre le 1er et le 18 aout, par certaines compagnies telles que Air France, Royal Air Maroc, Lufthansa, KLM, Turkish Airlines, British Airways, Qatar Airways ou Etihad Airways, ou Egypt Air.

La prolongation des restrictions de vol, décrétée par le gouvernement, confirme l’échec de la lettre ouverte des compagnies aériennes à l’endroit des autorités, en vue d’une réouverture contrôlée des frontières canadiennes. La décision semble  accentuer les difficultés rencontrées par les compagnies aériennes qui ont enregistré, depuis le début des restrictions de vol, de grandes pertes financières, Air Canada par exemple, a vu son chiffre d’affaires baisser de 1,75 milliards de dollars. Elle est en collaboration avec l’aéroport de Toronto-Pearson pour rendre effectif les tests de dépistage à l’arrivée. Sur cette lancée, la compagnie de Star Alliance s’est également intéressée aux tests rapides de Spartan Bioscience, en association avec Cleveland Clinic Canada.