Les chiffres de la Guadeloupe pour la saison estivale

Le principal aéroport de l’archipel de la Guadeloupe a annoncé une diminution de son trafic pour l’été 2020 de 44%.

La reprise progressive des activités sur la plateforme de Pointe à Pitre-Guadeloupe Pôle Caraïbes ont permis de noter une amélioration comparativement à la baisse de 50% observée au mois de juillet. Malgré l’augmentation progressive des rotations hebdomadaires proposées par les compagnies, le trafic vers la métropole a diminué de plus de 40% par rapport à 2019.

La plateforme a ainsi constaté une diminution du nombre de passagers d’environ 55.000 pour un coefficient d’occupation de 73% contrairement au 90% de l’année dernière.

Rappelons que l’arrivée en Guadeloupe des passagers venant de la métropole et de l’Europe reste soumise au respect de mesures sanitaires dont la présentation d’un test PCR négatif de moins de 3 jours.

Pour les liaisons internes, le trafic est de 58% en rapport à la période estivale 2019.

Les chiffresrelevés montrent une baisse d’activités de 42% en Martinique et en Guyane, avec pour principale cause la recrudescence des cas de COVID-19 en Guyane.

L’absence de mesures limitant les déplacements accompagnée par régularité des vols assurés par les compagnies locales ont permis aux îles du Nord (Saint Martin Grand Case et Saint Barthélémy) de limiter la baisse du trafic à 10%.

Les résultats cumulés sur la période de janvier à août 2020, indique un trafic en chute de 47%. Avec une baisse de 61 % pour l’Amérique du Nord notamment en raison de la mesure de quarantaine imposée par le Canada et l’absence de vols vers les USA. Cette absence présente également pour les vols en destination de la plupart des  Caraïbes a entraîné une diminution de 72% du trafic.

La suspension par certaines compagnies dont Level France des vols vers les Antilles, et le spectre d’une saison blanche pour le trafic croisière rajoutés à l’incertitude qu’instaure le coronavirus ne permettent pas de faire de réelle projection. Pour cela, malgré la légère amélioration constatée en août, les prévisions de la plateforme aéroportuaire pour cette année de 1.000.000 million de passagers n’ont pas été modifiées.

Concernant le fret, la baisse de 24% observée sur les premiers mois de l’année a laissé place à de meilleurs chiffres. Ainsi, pour le mois d’août 2020, la reprise partielle des activités a permis à la plateforme d’atteindre le taux d’activité obtenu en 2019.