Les aides Lufthansa et KLM contestées par Ryanair

Comme ce fut le cas avec Air France et SAS, Ryanair s’en prend maintenant à Lufthansa et KLM en contestant le soutien financier apporté par les États à ces deux respectivement pour une somme de 9 milliards et 3,4 milliards d’euros. Elle les conteste devant la justice européenne.

Selon la compagnie irlandaise ces aides financières constituent un obstacle à la concurrence sur le trafic aérien européen. Car ce plan de sauvetage de Lufthansa ne respecte aucune règle de l’UE et va même à l’encontre des pays pauvres tout simplement pour le profit de l’industrie nationale.

 De même elle trouve que ce plan n’est qu’un moyen anticoncurrentiel pour faire disparaitre les rivaux du marché aérien. Car en principe le PDG de Lufthansa  admet lui-même qu’il n’en a pas besoin.

Ryanair souligne également que les États membres de Lufthansa en particulier Berlin ne fait que gaspiller les fonds des investisseurs au profit d’une compagnie non compétitive. Ce qui peut se révéler plus dévastateur sur l’avenir de l’aviation européenne que l’effet de la crise sanitaire.