L’alliance entre les compagnies Delta Air Lines et WestJet sera bientôt officielle

Annoncée en juillet 2018, la coentreprise entre les compagnies aériennes Delta Air Lines et WestJet sera approuvée par le Département américain des Transports (DoT). Cette alliance permettra à leurs clientèles respectives de profiter d’un vaste réseau transfrontalier. Et ce, entre les routes américaines et canadiennes. Il faut noter que le régulateur américain avait passé un accord provisoire le 22 octobre 2020. Mais le principe fut accepté par le canadien CCB, il y a de cela un an.

Du côté du DoT, il a effectué l’examen de l’impact de cette alliance proposée sur les concurrence dans les marchés pertinents. Notamment, le marché des vols directs entre New-York et Toronto. De plus, le DoT avant de donner son feu vert définitif a donné certaines conditions :

  • Les deux compagnies doivent retirer de cette alliance Swoop et filiale ultra-low cost de WestJet.
  • La cession de 8 paires créneaux horaires à l’aéroport de New-York-LaGuardia. Rappelons que leurs rivales JetBlue airways et Southwest airlines leur avaient demandé cette condition.

À l’instar de ces conditions, le ministre a décidé que WestJet fournisse obligatoirement un accès intercompagnies à certaines compagnies. Notamment, celles qui desservent le Canada. Aussi ajoute-t-il que l’alliance sera examinée dans cinq (05) ans.

Par ailleurs, les points d’intérêt de la coentreprise entre les deux compagnies américaines et canadiennes concernent :

  • Le lancement de six (06) nouvelles liaisons transfrontalières.
  • Le fait d’avoir transporté 28% des 31,5 millions de passagers qui ont voyagé entre les deux pays en l’an dernier. Contre 44% à Air Canada et 12% à United Airlines.

En ce qui concerne WestJet, elle affirme qu’elle est satisfaite de ce nouveau départ. Mais elle prendra son temps pour examiner les détails de cette coentreprise. Par ailleurs, son co-partenaire, Delta Air Lines reste sans commentaire pour l’instant. Le DoT rappelle qu’elles ont 21 jours pour le dépôt des commentaires par écrit. Et avant qu’il ne prenne la décision finale.

Après l’approbation finale, les deux pourront approfondir leur partenariat et offrir des codes élargis. Ce qui offre une large expérience client réciproque et permet une croissance optimisée sur les réseaux transfrontaliers canado-américains.