La compagnie aérienne Alitalia en difficulté

Prévues pour reprendre en juin, les mésententes politiques empêchent le redémarrage effectif  des activités d’ Alitalia.

La  difficulté  liée à la nomination  des cinq membres du conseil d’administration par le  Mouvement 5 étoiles et le Parti démocrate constitue un facteur qui freine la reprise des activités de la compagnie aérienne Alitalia. En effet si la nomination de l’ancien chef de poste italienne et le directeur des affaires d’Alitalia s’est faite sans complication ça n’a pas été le cas des cinq  membres qui présideront au conseil d’administration de l’Alitalia.

Touchée par la crise du secteur aérien,  la compagnie Alitalia a perdu environ 430 milliards d’euros au premier semestre de l’année. Par ailleurs, le trafic passager de la compagnie aérienne a baissé de 65% pendant les six premiers mois. Aussi, son capital  d’un montant de  545 millions d’euros a reculé de 62%, seulement  au deuxième semestre, elle a perdu 90% de son chiffre d’affaires. Cependant, pour soutenir la compagnie aérienne en difficulté, suite au  retrait des investisseurs privés à cause de la pandémie, le gouvernement a promis déboursé un montant de 3 milliards comme soutien  afin de l’épargner de la faillite.