Korean Air présente son bilan global

La compagnie aérienne Korean Air expose le bilan de sa situation et la gestion de sa crise suite à ces derniers mois inédits en raison de la crise sanitaire. En avril dernier, elle a réduit ses capacités internationales de 90% et domestiques de 60%. De plus, 90% de sa flotte de 144 avions furent cloués au sol. Rappelons qu’elle fait partie des seuls transporteurs aériens asiatiques ayant volé sans interruption. Malgré la crise sanitaire, la compagnie nationale de Corée du Sud effectuait une partie de ses opérations de vols. Quand bien même, son réseau européen fut réduit à deux destinations, elle maintient le vol direct entre sa base à Séoul-Incheon et l’aéroport de Paris CDG.

Préoccupée par la pérennité et la continuité de ses services offerts aux clients, Korean Air a assuré le rapatriement de passagers bloqués par la crise entre l’Europe et la Corée. Notons que la ligne Séoul-Incheon accueille toutes nationalités et dans les meilleures conditions sanitaires. De même, les vols opérés par Korean Air ont assuré l’approvisionnement des produits sanitaires en France en pleine crise. Il s’agissait entre autres des masques, blouses et gants importés pour les soignants. Des vols passagers supplémentaires furent également consacrés au fret. Au total, la compagnie de l’alliance SkyTeam a effectué plus de 30 vols incluant les vols passagers et cargo. Ce fut la première occasion pour un de ses Boeing 787 de se poser sur le tarmac européen.

Par ailleurs, la Corée du Sud a réussi à tenir tout au long de la pandémie de Covid-19, c’est ce qui a permis à Korean Air d’y résister et de bénéficier d’une gestion rigoureuse. Le pays n’a pas connu un confinement généralisé grâce à une approche culturelle de distanciation, de port de masque et le déploiement des tests de dépistage. Aussi, le télétravail était au cœur des entreprises du pays pour la sécurité des employés. Cela permettait un suivi quotidien, téléphonique et par e-mail avec les clients durant la crise. N’ayant pas échappée à la crise, elle a connu aussi une chute de la demande et un grand nombre de réclamations et remboursements de billets d’avion. Mais cela ne l’a pas empêché à offrir aux clients, partenaires et agences de voyages une politique attractive. Elle maintient le cap pour le remboursement et les services après vente ainsi que le respect des délais de traitement.

Observant les restrictions, ses vols vers l’Europe reprennent à petite échelle avec 4 vols par semaine entre Paris CDG et Séoul-Incheon et en Boeing 777-200ER de 277 sièges. Les vols au départ de Londres, Amsterdam et Francfort ont également repris. Elle y opère 3 à 4 fois par semaine. Soucieuse des désagréments causés par la crise sanitaire à ses passagers, Korean Air annonçait l’extension de la validité des miles. Le statut expirant en 2020 pour son programme de fidélité sera ainsi prolongé.