KLM Royal Dutch Airlines renforce son réseau en Pologne

La compagnie aérienne Royal Dutch Airlines prévoit de lancer une nouvelle liaison entre Amsterdam et Poznan. Celle-ci sera sa 5ème destination en Pologne. Elle a annulé les hausses de salaires négociées avec les syndicats en raison de la crise sanitaire.

Du 25 octobre prochain, KLM Royal Dutch Airlines proposera un vol quotidien entre sa base à Amsterdam-Schiphol et l’aéroport de Poznan-Lawica Henry Wieniawski. Ces vols s’effectueront en Embraer E175 configurés pour accueillir 20 passagers en classe Affaires et 68 en Économie. Les vols départ quitteront 14h40 pour arriver à 16h20 et les retours 16h50 à 18h35. Notons que sur cette liaison la compagnie nationale néerlandaise est sans concurrence. Sur cette même route, elle dessert déjà Varsovie, Cracovie, Gdansk, Wroclaw inaugurée en mai dernier. Mais Cracovie et Wroclaw sont également desservies par la compagnie aérienne sœur Air France.

Par ailleurs, la compagnie aérienne de l’alliance SkyTeam souligne qu’elle reste prudente pour la reconstruction de son réseau. Elle précise que ses clients auront un plus grand choix pour les destinations. Si possible elle augmentera ses fréquences et opérera avec des avions plus gros pour augmenter aussi sa capacité. D’ici la fin de cet été, 91 destinations en Europe et 61 sur l’intercontinental sont au programme. Sur cette liaison ouverte vers Poznan, elle améliore sa position sur le marché polonais.

Toutefois l’impact négatif de la pandémie de Covid-19 s’est avéré à travers les résultats du groupe qui a enregistré une perte nette de 2,6 milliards d’euros au 2ème trimestre. De même, des emplois seront supprimés, notamment jusqu’à 5000 postes. Toujours à cause de cette pandémie de Covid-19, la hausse de 2,5% a été gelé par la compagnie. Cette hausse devrait être appliquée aux salaires de l’ensemble du personnel. Elle précise que la crise sanitaire l’a fortement marquée. Elle enregistre deux millions d’euros par jour comme perte. Les pertes du 1er trimestre sont les plus pires de son histoire.

Mais en octobre 2019, un accord avait été trouvé avec 8 syndicats qui représentaient les personnels navigant et du sol. Contrairement à cette année, les négociations ne peuvent aboutir favorablement. Soulignons que les hausses de salaires devraient selon les catégories se situer entre 7,4% et 8,5%. Mais KLM n’a précisé aucune date de dégel des augmentations. Pour cela, les syndicats, en particulier FNV regroupant les hôtesses de l’air et steward ne parviendront pas à fixer une nouvelle échéance. Ils prévoient d’aller en justice contre cette décision unilatérale. En plus, ceux dont les revenus sont faibles sont plus affectés par ce gel unilatéral.