Impact Covid-19 : l’Espagne considérée comme ‹‹ zone à risque ›› par l’Allemagne

En raison de la recrudescence des cas de contagions en Espagne, le pays est classé comme ‹‹ zone à risque ›› par l’Allemagne. L’Ukraine et la Serbie également. Ceci étant, tout voyageur quittant l’Espagne pour l’Allemagne doit se conformer aux mesures sanitaires. Il s’agit du test de dépistage au coronavirus et de la quarantaine de 14 jours. Sont exemptés de ces mesures définies, les voyageurs de l’archipel des Canaries.

En effet, l’assouplissement des restrictions sanitaires liées à la quarantaine en Espagne a favorisé le foisonnement des contagions. Pour la capitale allemande, les régions de l’Union Européenne deviennent de plus en plus risquées. Si le nombre de nouveaux cas au coronavirus franchit le seuil de 50 cas pour 100.000 personnes en 7 jours. Notons que près de 3000 nouvelles contaminations ont été recensées en Espagne hier. Ce nombre fait déjà le double de la moyenne des 12 premiers jours de ce mois-ci. Alors le bilan est de 342.813 pour l’Espagne. Ce total reste le plus élevé en Europe de l’Ouest.

Du côté des autorités espagnoles, comme mesures sanitaires, les boîtes de nuit seront fermées. De même, elles interdisent de fumer à l’extérieur lorsqu’il est impossible de maintenir une distance de sécurité suffisante entre les individus.