Impact Covid-19 : les compagnies aériennes réduisent les flottes respectives

La compagnie aérienne Lufthansa a prévu de retirer de sa flotte les Airbus A380 et Boeing 747-400. Air New Zealand, de son côté, prévoit d’immobiliser tous ses 777 et ce, jusqu’en septembre 2021. Cathay Pacific utilise seulement les 2/3 de sa flotte. Et enfin les seuls Embraer utilisés par Mandarin Airlines à Taiwan ne sont plus opérationnels.

En effet, face à l’impact de la Covid-19, Lufthansa prévoyait en début juin de réduire 100 appareils de sa flotte à l’horizon 2023. Concernant le départ des 14 Airbus A380, des 8 Boeing 747-400 et 17 A340-300, des discussions se poursuivent. Mais 7 des 14 A380 que compte sa flotte vont redécoller, seulement vers l’aéroport de Munich. En résumé, la compagnie nationale allemande va clouer au sol 300 avions en 2021 et 200 en 2022. Rappelons que cette réduction de flotte affecte également les monocouloirs utilisés pour desservir les liaisons long-courriers.

À l’aéroport d’Auckland, Air New Zealand, en raison de la crise sanitaire, a décidé de rendre inutile 8 777-200ER et 7 777-300ER. Ces derniers étant cloués au sol depuis fin mai dernier, leur remise en service est prévue pour septembre 2021. Mais seulement 3 resteront à leur base. Notons que la flotte de la compagnie de Star Alliance compte en plus 14 787-9 Dreamliner. Par ailleurs, à Hong-Kong, toujours à cause du coronavirus, plus de la moitié de la flotte de Cathay Pacific ne devrait pas reprendre service. Cette réduction inclut les 2/3 des 152 appareils de Cathay Dragon. Notons qu’une quarantaine de A330 et A350 et 59 des 68 Triples Sept de Cathay Dragon sont cloués au sol.

Enfin, à Taiwan, chez la filiale de China Airlines baptisée Mandarin Airlines, les seuls et 6 Embraer 190 de 104 sièges utilisés sur l’île verront leur location non renouvelé. En revanche la compagnie aérienne a prévu de conserver les ATR 726-00 de 70 places. Elle justifiait que ces ATR sont plus économiques sur les vols domestiques. Et non pas à cause de la baisse du trafic. Parmi les 9 ATR commandés, 7 sont déjà livrés. Notons que la filiale chinoise a déjà loué 3 A320 avec leurs équipages. Elle compte recevoir encore certains A321neo commandés par sa maison-mère.