Icelandair : les PNC ne seront plus licenciés

La compagnie aérienne Icelandair ne licenciera plus l’ensemble des PNC à savoir les hôtesses de l’air et stewards. Ce licenciement n’aura plus lieu car les négociations ont été reprises et signées le 19 juillet dernier. La direction et l’Association islandaise du personnel de cabine (FFI) ont finalement signé une convention collective. Cette dernière est valable jusqu’au 30 septembre 2025. Les adhérents du syndicat doivent encore passer au vote du texte.

Par ailleurs, les pilotes à qui les tâches de sécurité étaient confiées n’interviendront plus en cabine pour présenter les consignes de sécurité aux passagers. Les hôtesses de l’air et stewards reprendront leurs tâches. Ce licenciement pour motif économique n’aura plus lieu. C’était en raison de l’impact de la pandémie de Covid-19, que la compagnie nationale islandaise avait prévu de réduire ses effectifs. Elle envisageait supprimer 40% des effectifs. Soit environ 2000 salariés allaient perdre leurs emplois.

Depuis mercredi dernier,  les frontières de l’Islande sont rouvertes à tous les passagers européens et canadiens. Toutefois, l’Islande maintient ses mesures de sécurité et de santé telles que le test de Covid-19 à l’arrivée ou la quarantaine de 14 jours. D’ici la fin août, Icelandair envisage opérer sur plus de 20 routes. Il s’agit des routes vers Paris CDG, Bruxelles, Genève ou Zurich en Europe. À celles-ci s’ajoutent les routes vers Boston, New-York JFK, Seattle, Toronto outre-Atlantique.