États-Unis : 90 000 emplois supprimés dans le secteur aérien

Selon le représentant des compagnies américaines (Airlines for America), le trafic aérien devra renvoyer 90 000 employés entre Mars et Décembre. Ceci correspond à une réduction de 20% des emplois à plein temps de l’aviation américaine. Cette diminution du personnel trouve ses causes dans la crise qui a fait chuter de 65% le nombre habituel de voyageurs. En amont de ces suppressions d’emploi, les agences aériennes avaient opté pour des départs volontaires et des retraites prématurées.

Par ailleurs, celles-ci ont reçu une subvention gouvernementale pour conserver leurs personnels jusqu’au 30 septembre. Cependant en octobre, faute de renouvellement de cette aide, 32 000 salariés d’United Airlines et American Airlines sont temporairement renvoyés. Il en est de même pour quatre compagnies de voyage moins importantes qui ont carrément fermé. En France également, malgré la subvention publique reçue le porte-parole des transporteurs aériens (Air-France) prévoit une baisse de 17% des employés au terme de l’année 2022.