Covid-19 : le défi du transport des vaccins

La prochaine étape et non des moindres après la découverte et la production d’un vaccin contre le COVID-19 sera celle de la distribution. Une importante partie de cette distribution devra se faire par voie aérienne.

L’association internationale du transport aérien (IATA), organisme représentant les compagnies aériennes évalue à environ 8.000, le nombre d’avions cargos requis pour cette opération.

Pour réussir à mobiliser autant d’appareils, il est indispensable que les différents acteurs de la chaîne aérienne mais aussi pharmaceutique conjuguent leurs efforts.

A cette fin, le patron de l’IATA a annoncé le début d’échanges avec les différentes parties afin de se préparer pour la réalisation ce défi tant logistique que sanitaire.

Cette opération offrira aux différentes compagnies l’occasion de compenser une partie de la baisse du chiffre d’affaires enregistrée en raison de la pandémie du COVID-19. Toutefois, ce type de transport comporte des spécificités qu’il faudra prendre en compte comme par exemple la nécessité de conserver les vaccins à une certaine température de froid.

L’IATA assure de ses efforts pour avoir à disposition le moment venu un nombre important d’appareils cargos répondant aux critères. Le véritable défi sera le transport du vaccin vers des zones difficiles d’accès.