Corsair reprend ses opérations vers l’Outre-mer

Ce jeudi, la compagnie aérienne Corsair international reprend de façon progressive ses vols entre La réunion, Paris et les Antilles. La première rotation vers les Martinique s’effectue donc trois mois après l’arrêt de ses activités à cause de la pandémie du coronavirus.

Clouée au sol depuis fin mars, la compagnie française doit voir ses vols réguliers relancer le 18 juin 2020. En revanche, avant de rejoindre le 26 juin sa base à  Orly, tous les départs se feront de Paris-CDG.  L’aéroport de Fort-de-France Martinique Aimé Césaire accueillera le vol  SS924. Opérée en Airbus, selon Flighradar24 elle devrait s’envoler à 14h du T2. En effet, son Boeing 747 ne sera plus utilisable, la compagnie vient de lui dire adieu. Pour l’instant, Corsair a prévu effectuer par semaine un vol sur cette route. Il en va de même pour la destination de Saint Denis-Roland Garros programmées à partir de demain dans l’île de la Réunion ainsi que pour celle qui se dirige vers Pointe à Pitre-Guadeloupe Pôle Caraïbe prévu pour le samedi 20 juin.

Le lundi, la compagnie aérienne rappelait encore que cette est reprise «  se fera dans strict respect des conditions mises en place par le gouvernement, notamment la restriction des capacités (en nombre de vols par semaine ainsi qu’en nombre de passagers par vol). Ce qui «  pourrait opérer un changement dans le programme établir au préalable. Nous continuerons tout de même à vous tenir informés des différentes modifications régulières apportées aux conditions de voyage via cette page. Pour ce qui concerne le statut de votre vol, vous serez personnellement contactés. » Le but de Corsair demeure «  pouvoir réaliser au quotidien, et cela au plus tôt des vols sur chacune des trois îles ». Rappelons que pour les trois routes, elle a mis en place pour les étudiants des tarifs spéciaux.

Pour accéder aux territoires ultramarins et dans le cadre du protocole sanitaire, l’ensemble des passagers de Corsaire doivent :

  • dans les 72 heures qui précèdent le vol réaliser un test RT-PCR afin de détecter s’ils sont porteurs du Corona virus ou non. Sans prescription médicale ce test peut être effectué. L’ensemble des passagers ayant un résultat positif ne seront pas autorisés à prendre l’avion ;
  • les passagers qui auront un résultat négatif au test du Covid-19 effectueront une septaine autrement dit 7 jours de mise en quarantaine. Un test RT-PCR sera effectué à nouveau. La quarantaine prendra ensuite fin si le ce dernier contrôle s’avère négatif ;
  • le client devra faire une quatorzaine stricte à l’arrivée si à l’embarquement celui-ci n’a présenté aucun test ;
  • jusqu’au 12 juin,  montrer une attestation de voyage et de déplacement pour un motif impérieux (cliquer ici pour avoir accès à l’attestation) ;
  • fournir une attestation sur l’honneur d’absence de symptômes d’infection du coronavirus

Une page dédiée à l’ensemble des mesures sanitaires mise en place est disponible sur la plateforme web de Corsaire. Conformément aux normes EASA, pour tous les passagers ayant plus de 6 ans, le port du masque sera obligatoire, et cela dès l’arrivée à l’aéroport jusqu’à la descente du vol. L’ensemble des membres de l’équipage seront aussi équipés de gants et de masques au cours de toutes les phases de service et demeurent à  l’entière disposition des tous les clients pour assurer les vols dans une sécurité qui n’est pas des moindres.

Corsair a prévu également de redémarrer progressivement des vols internationaux vers l’île Maurice, Abidjan et Montréal. « Cela s’effectuera juste après la levée des restrictions en vigueur au sein des pays de destinations et en France ». En revanche, les différentes dates de reprise «  d’après les informations communiquées par les gouvernements » sont notamment :

  • le 2 juillet : reprise des vols à Abidjan ;
  • le 3 septembre : reprise des vols à Île Maurice ;
  • le 3 juillet : reprise des vols à Montréal.

En ce qui concerne les USA, «  au regard du manque de visibilité sur un retour à la normal, des restrictions de voyages, et des conditions sanitaires imposées par les autorités américaines », Corsaire se voit contraint d’annuler jusqu’à nouvel ordre la desserte de Miami. Corsaire affirme tout de même sa volonté de desservir en vols quotidiens New York, mais en raison de la situation cela reste pour le moment impossible. De plus, il n’y a qu’en printemps 2021 que  l’ouverture des vols à destination de l’aéroport JFK sera faisable. Dans les jours qui suivent plus précisément Corsaire lundi, une prise de contact s’effectuera entre la compagnie et  les clients concernés par ces différentes modifications de programmes.