Conflit Airbus-Boeing : un compromis possible « dans les prochaines semaines », selon Bruno Le Maire

Selon les estimations du ministre de l’économie et des Finances français, le litige Airbus-Boeing devrait trouver un compromis les prochaines semaines. En effet, ces compagnies rivales s’affrontaient depuis 2004 devant l’Organisation Mondiale du Commerce. À la base de ce conflit (Europe-USA), les deux parties revendiquaient l’illégalité des subventions publiques reçues par chacun des camps. L’UE applique depuis mardi 4 milliards de dollars additionnels aux marchandises venant d’Amérique.

Cette décision est approuvée par l’OMC comme étant la réponse européenne face aux sanctions imposées par les États-Unis d’après Bruno Le Maire. Toutefois, il affirme aussi qu’il serait judicieux aux deux parties d’aller de l’avant en ce sens qu’il existe une possibilité d’accord. Néanmoins, celui-ci sera accompagné de quelques difficultés qui auront besoin d’être surmontées pour le bien commun.

Dans la liste des produits américains frappés par les taxes figurent les vols Boeing qui paieront 15% de taxe. En dehors de ceux-ci, une taxe de 25% est appliquée aux biens manufacturés ainsi qu’aux produits agricoles et agroalimentaires. Ces pourcentages reflètent ceux en vigueur aux USA ; soit 15% pour les avions Airbus et 25% pour les importations européennes.