British Airways : offre de renforcement

Au cours de ce mois de juillet, plusieurs routes seront relancées par British Airways. Avec aussi sur le long-courrier vers Dubaï, Caraïbes, Toronto qui y font partie. En effet, la compagnie aérienne British Airways envisage déjà reprendre ses opérations vers beaucoup de destinations durant ce mois de juillet. Mais cette fois-ci, ce sera avec moins de fréquences à cause des mesures de restrictions liées à la pandémie de Covid-19 et de la baisse de la demande.

La compagnie aérienne britannique va renforcer son offre international  à travers le Royaume Uni et l’Europe, particulièrement en France, au Maroc ( précisément à Marrakech à compter du 16 juillet prochain). À ceux-ci s’ajoutent la Bulgarie, la Suisse, l’Autriche, la République Tchèque, Danemark, Hongrie, Allemagne, Turquie, Portugal, Croatie, Norvège, Islande, Italie, etc. Concernant les vols nationaux, elle compte reprendre entre Londres et Belfast, notamment en Inverness, Jersey, Newcastle, Manchester, Newquay. Mais les liaisons quotidiennes vers Édimbourg et Glasgow seront doublées. Les liaisons long-courriers normales reprendront d’ici fin juillet mais en nombre réduit.

Par ailleurs, elle informe que ses avions seront de retour à travers les Amériques. Précisément avec les vols vers Toronto, Miami, Seattle, Dallas, Kingston ( en Jamaïque), la Barbade, les Bermudes. Tous ces vols sont programmés du 16 au 20 juillet ; et s’ajoutent à San Francisco qui avait débuté depuis juin avec un horaire très réduit sur les destinations telles que Chicago, Boston, Los-Angeles, New-York JFK, Washington. De plus, étant membre de l’alliance Ondworld, après avoir relancé les vols vers Hong Kong et Singapour en juin ; elle a repris également ses vols en Asie, notamment vers Tokyo-Haneda depuis la semaine dernière. À partir du 16 juillet Des rotations vers Dubaï seront affichées souligne-t-elle.

Enfin, British Airways notifie que dès samedi, deux salons de l’aéroport de Londres Heathrow seront à la disposition des passagers au départ et à l’arrivée ; mais celui de Première est destiné aux voyageurs de Classe Affaires. Mais elle tient à l’observation stricte des mesures de sécurité et de santé pour tous : voyageurs et employés. Notons que depuis fin mars, sur des 134 vols spéciaux qu’elle a effectué, environ 40000 ressortissants furent rapatriés depuis 33 villes dans 21 pays.