Boeing 737 MAX en recertification avant une remise en service

Ce lundi, le programme de recertification du Boeing 737 MAX aurait lieu si les conditions météorologiques sont favorables. Ainsi après plus de 16 mois un retour sera annoncé.

En effet, suite aux deux crashs dont ont été victimes les compagnies aériennes Lion Air et Ethiopian Airlines et qui ont provoqué 346 victimes chez ces compagnies, le Boeing 737 MAX fut cloué au sol depuis mars 2019. Cependant, selon les nouvelles de Reuters, le Boeing 737 MAX pourrait dès ce 29 juin 2020 passer à la campagne de recertification de son logiciel d’anti-décrochage MCAS qui a été soupçonné comme cause des deux crashs.

Par ailleurs l’administrateur de la FAA, Steve Dickson aidé par des équipages de Boeing, affirme que ladite campagne devrait prendre trois jours. Et il pense être présent pour les essais. Il a aussi confirmé devant le congrès hier que le diagnostic des mesures de l’avionneur pour mettre fin aux chocs du système est terminé.

De même, selon les mêmes nouvelles de Reuters, les essais initialement prévus en une seule journée, s’effectueront maintenant pour trois jours en raison des manœuvres extrêmes tels que les virages raides et ascension rapide et bien d’autres ( déclenchements volontaires du MCA ). Mais ce plan d’essai va dépendre de l’état météorologique présent à Washington.

La FAA précise qu’une fois que ces vols d’essai termineront, il urge que des modifications de formation doivent être validées et bien d’autres étapes doivent être affranchies avant une remise en service non encore décidée.

Mais les analystes de leur part pensent que cette décision pourrait se faire en septembre afin que le MAX puisse reprendre avant la fin de l’année au moins aux États-Unis. Par contre l’EASA européenne et la CAA britannique face à cette situation sont muets.