Un temple disparu émerge à Lopburi en Thaïlande

En raison de la grave sécheresse qui sévit dans le centre de la Thaïlande, les touristes et les habitants se sont rendus en masse pour visiter les vestiges du temple Wat Nong Bua Yai, autrefois disparu.

temple thailande

Situé à Lopburi (l’une des plus anciennes villes du pays, connue principalement pour sa population florissante de singes) le temple a été submergé par les eaux il y a près de 20 ans après la construction d’un barrage. À son apogée, il avait une double fonction pour la communauté : centre sacré pour les cérémonies rituelles, les festivals et les activités éducatives, et espace de loisirs pour les enfants.

Selon le Bangkok Post, la Thaïlande connaît actuellement sa pire sécheresse depuis dix ans, et le niveau d’eau des barrages du pays est largement inférieur à la moyenne mensuelle. Le réservoir contenant les ruines, par exemple, est actuellement à moins de 3% de sa capacité. Cela s’est produit une fois auparavant, en 2015, pendant une autre sécheresse, mais il est considéré comme très rare (surtout pendant la saison des pluies du pays) de voir quoi que ce soit.

Maintenant, avec des niveaux d’eau à des niveaux records, les ruines exposées sont devenues une sorte de spectacle dans la ville thaïlandaise. Reuters rapporte que, parmi les centaines de personnes venues explorer les ruines du temple, se trouvent des moines bouddhistes venus présenter leurs respects à une statue de Bouddha décapitée de 13 pieds de haut. Ils ont également orné de fleurs la sculpture usée par l’eau.

On ne sait pas combien de temps la sécheresse va durer, alors si vous envisagez de visiter les ruines du temple Wat Nong Bua Yai, faites vite. Les visiteurs qui prévoient de s’arrêter à Lopburi depuis l’étranger ont le choix entre de nombreuses compagnies aériennes qui desservent Bangkok (BKK).

Comment voyager à Lopburi ?

Après votre arrivée à Bangkok, c’est à vous de décider si vous voulez prendre le bus, le train ou une voiture privée pour vous rendre à Lopburi. Les trains circulent plus ou moins toutes les heures et les bus toutes les 30 minutes. N’oubliez pas que, sauf si vous prévoyez de passer la nuit à Lopburi, le dernier train part à 18 h 05.

Si, lorsque vous arrivez à Lopburi, le temple Wat Nong Bua Yai a été récupéré par le barrage-réservoir, il y a beaucoup d’autres ruines anciennes des empires Khmer et Ayuthaya à visiter dans la région. En outre, plus de 1 000 singes sauvages ont envahi le Prang Sam Yod, un ancien temple bouddhiste situé à 10 minutes de marche de la gare. N’oubliez pas que, même si les singes sont mignons, vous devez garder une distance de sécurité avec ces petites menaces. Ils sont connus pour leur capacité à s’agripper, alors laissez vos lunettes de soleil et vos boucles d’oreilles à l’hôtel.

singe thailande

En ce qui concerne l’hébergement, il y a des endroits assez spectaculaires à l’est de Lopburi.

Ces articles peuvent vous intéresser :