Premier vol aérien : nos conseils avant de prendre l’avion !

Prenez-vous l’avion pour la première fois ? Il y a sans doute un tas de questions auxquelles vous cherchez des réponses. Quoi qu’il en soit, il y a un certain nombre d’éléments à prendre en compte pour voyager en toute sérénité. Lesquels ? Découvrez tout !

Comment se débarrasser du stress de ces voyages ?

Nombreuses sont les personnes qui stressent à la simple idée de voyager par voie aérienne. Par contre, certains voyageurs ne rencontrent le stress que lorsqu’ils sont à bord de l’avion. Si vous appartenez à la seconde catégorie, il est peu probable que vous le sachiez déjà. Vous faites peut-être partie du groupe des voyageurs qui ne sont quasiment pas stressés par un vol aérien.

Pour lutter contre le stress ou encore pour bien vous vêtir, vous devriez cliquer sur ce lien pour vous procurer des accessoires propres à l’aviation. En dehors de cela, vous pouvez faire un tour à l’aéroport quelques jours à l’avance, afin de vous habituer à l’atmosphère des lieux. Il est également important que vous dormiez bien les jours précédant votre voyage.

Au cours de cette période, optez pour une alimentation légère et évitez tout excitant (café, alcool, tabac, etc.). En outre, il est recommandé de préparer des vêtements amples pour le vol. En effet, si vous portez des vêtements trop serrés, vous pourriez vite avoir l’impression d’étouffer à la moindre situation stressante.

Enfin, idéalement, évitez les trajets stressants avant le vol : le RER par exemple. Si vous n’avez autre choix que d’emprunter ce type de trajet, soyez au moins sûr d’avoir pris les bonnes dispositions. Cela dit, il se pourrait que vous soyez sujet à une anxiété particulièrement élevée. Dans ce cas, il est préférable de consulter un médecin afin qu’il vous propose des solutions adaptées.

Faut-il se faire consulter par un médecin ?

La visite médicale est obligatoire avant un vol aérien. Elle peut être réalisée par votre médecin traitant, un médecin aéronautique ou tout autre médecin. En effet, à bord d’un vol, le corps humain est soumis à des conditions qui peuvent s’avérer dangereuses pour certaines personnes. Il s’agit entre autres de la pressurisation, de l’expansion des gaz, du phénomène de décompression et de la diminution de l’humidité.

Le médecin a alors pour mission de vérifier si vous êtes un voyageur à risque ou non. Toutefois, cela ne veut pas dire qu’une personne à risque ne peut prendre un vol aérien. Le médecin s’occupe également de déterminer les besoins à prendre en compte pour vous permettre de voyager en toute sécurité. Ainsi, il se peut qu’il prescrive un traitement, des mesures spécifiques ou un accompagnement médicalisé.

Même s’il existe déjà une assistance médicale apportée par le personnel de vol, il se pourrait que cela ne soit pas suffisant pour vous. Si vous souffrez de maladies cardiovasculaires, de maladies pulmonaires, de maladies ORL, de diabète ou si vous avez subi une intervention chirurgicale, cette visite médicale vous sera très bénéfique.

Quels sont les préparatifs nécessaires ?

Une fois que vous êtes déclaré apte à prendre un vol et que vous êtes prêt à gérer le stress, vous pouvez passer aux préparatifs.

La vérification de votre passeport

Il faut vous assurer de la validité de votre passeport si vous sortez de l’Union européenne (UE). Dans le cas où votre vol ne vous emmène pas hors de l’UE, votre carte d’identité suffira. Certains pays et certaines compagnies aériennes considèrent une carte d’identité expirée depuis moins de 5 ans comme valide. N’oubliez donc pas de vous renseigner à ce sujet bien à l’avance.

L’achat du billet d’avion

Pour acheter un billet d’avion, il vous suffit de vous rendre sur un site spécialisé et de sélectionner l’offre qui vous convient. Toutefois, pour faire des économies, nous vous conseillons d’utiliser des comparateurs de vols. Il en existe plusieurs sur le net. La majorité des sites d’aviation proposent des offres supplémentaires. N’hésitez pas à y prêter attention pour faire une meilleure expérience de votre vol.

La réservation de votre hébergement

Il est préférable de réserver votre hébergement sur une plateforme de location pour en finir avec les préparatifs stressants. Étant donné que vous connaissez désormais la date et l’heure d’arrivée (grâce au billet), vous disposez des informations nécessaires. Surtout, ne vous trompez pas de date. Cela peut paraître idiot, mais tout le monde peut avoir un moment d’inattention.

L’enregistrement en ligne

Il se fait à partir de 48 heures avant le vol et elle permet de confirmer votre présence et de sélectionner le siège de votre choix. Grâce à cette étape, vous n’aurez pas à patienter dans une longue file d’attente pour obtenir votre carte d’embarquement. Il s’agit d’un document sans lequel vous ne pouvez monter à bord. Toutefois, si vous n’êtes pas en mesure de le faire en ligne, vous pouvez le faire le jour J, lors de l’enregistrement de vos bagages.

Les bagages

Une liste de contrôle vous sera très utile pour être sûr que vous avez tout pris. Aussi, veillez à ce que vos bagages ne dépassent pas le poids réglementaire. Si tel est le cas, il vaut mieux répartir vos effets dans plusieurs valises. Autrement, vous prenez le risque de ne pas pouvoir voyager avec vos affaires.

À quoi faut-il s’attendre le jour du départ ?

En premier lieu, il faut s’attendre aux imprévus qui pourraient survenir sur le trajet. Il peut être question d’embouteillages ou du retard de votre train/taxi par exemple. Pour cela, il est préférable de partir 2 heures à l’avance pour les voyages en Europe et 3 heures à l’avance pour les vols long-courriers.

Une fois à l’aéroport, il faudra repérer votre comptoir d’enregistrement sur le panneau d’affichage principal. Si vous avez du mal à retrouver votre comptoir, demandez de l’aide au personnel d’assistance. Une fois au comptoir, vous pourrez enregistrer les bagages à mettre en soute et récupérer votre carte d’embarquement si vous ne l’aviez pas fait en ligne.

Votre porte d’embarquement vous sera également indiquée. Dernière étape avant de monter à bord : le contrôle de sécurité. Vous aurez besoin de votre passeport et de votre carte d’embarquement. Les effets que vous avez sur vous seront également contrôlés. Vous êtes désormais armé pour votre premier vol aérien !