Pas de quarantaine au Portugal cet été !

Le Portugal tente de reconstruire son secteur touristique et souhaite que les visiteurs puissent éviter d’être mis en quarantaine cet été.

Le secrétaire d’État au tourisme du pays a déclaré mercredi que le Portugal essaierait « à tout prix d’éviter les quarantaines et les tests COVID-19 supplémentaires » pour les arrivées internationales si la proposition de certificat vert numérique de l’Union européenne allait de l’avant, rapporte Reuters.

Cela signifie que les voyageurs européens pourraient passer leurs vacances cet été au Portugal sans avoir à subir de tests ou de quarantaine s’ils remplissent certaines conditions. Bien entendu, cela suppose que les pays d’Europe autorisent la reprise des voyages internationaux cet été ( par exemple au Royaume Uni, le retour est actuellement prévu pour le 17 mai, mais il pourrait être repoussé.).

Ce qu’il faut savoir pour visiter le Portugal

Les personnes qui résident dans l’Union européenne, y compris les citoyens américains qui sont des résidents légaux des États membres de l’UE, peuvent se rendre au Portugal pour les voyages essentiels.

À l’heure actuelle, les voyageurs se rendant au Portugal pour des raisons essentielles doivent présenter la preuve d’un test COVID-19 négatif effectué dans les 72 dernières heures et à l’aéroport. Les voyageurs sont également soumis à un examen de santé et doivent s’auto-quarantiner pendant 14 jours. Le port du masque est obligatoire dans les espaces publics intérieurs et à l’extérieur lorsque la distanciation sociale n’est pas possible.

Au début de l’année, le Portugal a mis en place une quarantaine et a interdit tous les voyages internationaux non essentiels pour ses propres citoyens en raison de l’augmentation des cas de COVID-19. Et le 15 avril, le Portugal a prolongé l’état d’urgence pour 15 jours supplémentaires.

Article annexe : Tap Portugal vous rembourse jusqu’à 600€ lors de vols retardés avec Indemniflight

Ce dont vous avez besoin pour visiter le Portugal

N’oubliez pas que tous les voyages non essentiels d’Europe à l’étranger (comme les vacances) sont toujours interdits. Lorsque les voyages reprendront, ils se feront selon un système de feux tricolores. Nous nous attendons à ce que le Portugal figure sur la liste verte, ce qui signifie qu’aucune quarantaine ne sera nécessaire au retour en Europe, mais que vous devrez subir deux tests COVID-19 : un avant le départ et un dans les deux jours suivant l’arrivée.

Avant le départ

Les voyageurs en provenance du Royaume-Uni doivent présenter la preuve d’un test COVID-19 négatif effectué dans les 72 dernières heures avant l’embarquement et à l’aéroport.

À l’arrivée

Les passagers ne présentant pas de résultat négatif au test seront soumis à un test obligatoire à l’aéroport et à une quarantaine obligatoire.
La non-présentation d’un test COVID-19 à l’aéroport à l’arrivée au Portugal est une infraction entraînant des amendes de 260 à 695 €.

Choses à savoir pendant votre séjour au Portugal

Pendant leur séjour au Portugal, toutes les personnes (visiteurs et résidents) sont tenues de :

  • pratiquer la distanciation sociale
  • se laver fréquemment les mains à l’eau et au savon
  • porter un masque.

À partir du 19 avril, les activités suivantes seront ouvertes, selon Visit Portugal :

  • cinémas, théâtres, auditoriums et salles de concert
  • Tous les magasins et centres commerciaux
  • Les restaurants, cafés et boulangeries seront ouverts jusqu’à 22 heures en semaine et jusqu’à 13 heures les week-ends et jours fériés. Les groupes de quatre personnes sont autorisés à l’intérieur ou de six personnes sur les terrasses
  • Activité physique et entraînement en plein air jusqu’à six personnes
  • Manifestations en plein air autorisées avec une participation réduite

À partir du 3 mai, les activités suivantes seront ouvertes :

  • Les restaurants peuvent ouvrir sans limite d’heure, et les groupes de six personnes sont autorisés à l’intérieur ou 10 personnes sur les terrasses.
  • Grands événements extérieurs et intérieurs autorisés avec une fréquentation réduite.

Cet article peut vous intéresser : Un vol retardé lors de votre voyage ? faites vous indemniser jusqu’à 600€ par la compagnie avec Indemniflight