Lutte contre le Covid-19 : un centre de vaccination mis en place à Brussels Airport

Pour le déroulement de la campagne de vaccination en Belgique, le Skyhall de l’aéroport de Bruxelles-Zaventem sera choisi comme le centre de vaccination des trois communes. Il s’agit notamment de Zaventem, Wezembeek-Oppem et Kraainem. Mais cette fois-ci, les passagers ne sont plus soumis à un contrôle de température.

Il faut rappeler que ce hall vient d’être inauguré, il y presqu’un an suite à son réaménagement. Le hall se trouve même au cœur de l’aéroport, précisément à côté du hall des départs.  De ce fait, il constitue « un lieu emblématique » de Brussels Airport. Désormais, il reste le lieu idéal pour l’organisation des évènements même si actuellement cela n’est pas possible. Mais il est naturel qu’un tel vaste lieu soit mettre à disposition des communes environnantes pour organiser leur campagne de vaccination. Alors, le Skyhall de Brussels Airport devient l’un des deux centres de vaccination vaccination de la zone de première ligne de la Druivenstreek.

En coopération avec Brussels Airport, les communes de Zaventem, Wezembeek-Oppem et Kraainem, débuteront dans les prochains jours » après avoir installé et équipé le lieu.  Dès début février 2021, des essais seront effectués par le centre. Mais ladite campagne de vaccination commencera à la mi-février. Il faut souligner qu’il y a une facilité d’accès en passant par les transports en communs ou par la route.

Aussi , le centre de vaccination reste ouvert quotidiennement. Les participants des 3 communes ne peuvent s’y rendre qu’après avoir reçu une invitation du gouvernement. Ils doivent alors obtenir leur une autorisation à se vacciner. Notons que cette vaccination concerne beaucoup les plus de 45 ans et les patients à haut risque.

Par ailleurs, la suppression des contrôles de température dans le hall des départs a été confirmée par l’aéroport de Zaventem pour diverses raisons. Notamment, il s’agit :

  • du pléthore de passagers testés au départ et
  • du fait que le nombre de passagers à température élevée est très faible.

 Toutefois cela n’exclut pas les autres mesures sanitaires recommandées.