L’Espagne a rouvert ses portes aux Etats-uniens entièrement vaccinés aujourd’hui !

L’Espagne a rouvert ses frontières aux personnes en provenance des États-Unis, ainsi que d’un grand nombre d’autres pays, dans le but de relancer sa saison touristique estivale.

Place de l'Espagne à Séville

Le gouvernement espagnol a déclaré que toute personne arrivant en Espagne en provenance de l’extérieur de l’UE ou de l’espace Schengen sera autorisée à entrer à condition d’avoir reçu la dose complète d’un vaccin COVID-19 approuvé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ou l’Agence européenne des médicaments (EMA). Tous les vaccins approuvés par les États-Unis s’appliquent. Les voyageurs vaccinés admissibles doivent avoir reçu leur dernière dose (le cas échéant) plus de 14 jours avant leur arrivée. S’ils sont entièrement vaccinés, il n’y a pas d’obligation de quarantaine ou de test.

Les voyageurs états-uniens peuvent également entrer avec des résultats négatifs à un test de diagnostic du SARSCoV2 ou une preuve de guérison du COVID-19. À partir du 7 juin, les résultats des tests PCR et antigènes seront acceptés comme preuve d’un résultat négatif.

Les mineurs pourront également entrer en Espagne s’ils accompagnent des personnes qui ont été entièrement vaccinées.

Tous les arrivants en Espagne doivent remplir le formulaire Spain Travel Health (SpTH) au moins 48 heures avant leur départ pour le pays. Les États-Unis sont toujours considérés comme une zone à risque pour les pays tiers, ce qui signifie qu’ils devront joindre la documentation correspondante (preuve de vaccination, guérison ou résultat négatif du test) au formulaire SpTH. Cela générera un code QR, que vous devrez présenter au contrôle frontalier à votre arrivée.

L’Espagne a déclaré que le certificat numérique COVID de l’UE serait accepté pour les personnes arrivant d’autres pays de l’UE. Le certificat numérique COVID de l’UE (anciennement appelé « passeport vert ») est entré en vigueur la semaine dernière, le 2 juin. Certains pays, comme la Grèce, l’Allemagne, la Pologne et d’autres, ont déjà mis le passeport numérique à la disposition de leurs citoyens. Tous les pays de l’UE devraient disposer du certificat COVID numérique de l’UE d’ici le 1er juillet.

« L’Espagne est une destination sûre et nous sommes en mesure de retrouver rapidement notre place de leader mondial du tourisme« , a déclaré la ministre de la santé Carolina Darias.

La semaine dernière, une grande confusion régnait quant à la réouverture de l’Espagne à la date prévue du 7 juin. Le ministère de la santé a ensuite clarifié la situation en déclarant que tout se passait comme prévu pour une réouverture le 7 juin.

Les voyageurs du Royaume-Uni, le plus grand marché de l’Espagne, ont déjà fait leurs valises pour une visite estivale. Étant donné que le Royaume-Uni n’est pas considéré comme une zone à risque, les arrivants n’ont pas besoin d’une preuve de vaccination ou d’un résultat de test négatif. Et ce, malgré le fait que l’Espagne reste sur la liste orange du système de feux de signalisation du Royaume-Uni. Cela signifie que tout voyageur qui se rend en Espagne doit rester en quarantaine pendant 10 jours à son retour au Royaume-Uni.

La reprise de son industrie touristique est cruciale pour la santé économique de l’Espagne. Le tourisme représente environ 12 % du PIB du pays.

A lire aussi :
Les 9 Merveilles d’Europe à visiter absolument !
15 des plus beaux villages d’Europe
L’Union européenne réouvre aux personnes vaccinées cet été