Pouvez-vous obtenir des indemnités suite à votre dernier problème d’avion?

Trois étapes simples. Prend moins de 2 minutes.

Commencer

Les grèves du personnel de cabine entraînent d’autres annulations ce jeudi, notamment chez Transavia

De nouvelles annulations de vols marquent le second jour de grève à Transavia France. Toutefois, un syndicat représentant les hôtesses et stewards poursuit son mouvement pour des salaires plus élevés et de meilleures conditions de travail.

La filiale du groupe Air France a annoncé qu’elle allait augmenter ses vols le 14 juillet 2022 même si 15 % de ses vols ont été annulés dernièrement. Désormais, de nouvelles dates de départ sont disponibles.

La compagnie aérienne a déjà commencé l’annulation des vols à l’aéroport de Paris-Orly, et d’autres sont encore à venir. L’annulation a déjà eu lieu sur les lignes en direction d’Héraklion, de Faro, d’Athènes et de Tunis. Cela signifie que certains passagers peuvent se retrouver coincés pendant que d’autres pourront poursuivre leurs routes via d’autres moyens de transport.

À Lyon Saint-Exupéry, les vols de Transavia France vers Marrakech et d’autres destinations en Afrique du Nord ont été annulés. La compagnie aérienne a également annoncé que les Boeings 737 de 189 places ne décolleront pas jeudi pour Lisbonne ou Berlin. En effet, la taille de cet avion ne permet pas d’assurer le transport côtier, ce qui est un des critères exigés par la plupart des pays européens. Ce type d’avion est conçu spécifiquement pour le transport de passagers.

Transavia France affirme faire tout leur possible pour minimiser l’impact des grèves sur les vols. En cas de retard ou de vol annulé Transavia, nous vous en informerons dès que possible et vous proposerons des options de réacheminement afin que cela n’affecte pas votre voyage.

Le week-end dernier, le SNPNC-FO (Syndicat National du Personnel Navigant Commercial) a lancé une grève du 13 au 17 juillet afin d’obtenir de meilleures conditions de travail dans l’immédiat. De ce fait, le syndicat français met en garde Transavia contre les salaires impayés depuis des mois, mais la compagnie aérienne ne semble pas s’en soucier.

Les compagnies aériennes low-cost sont réputées pour ne pas payer correctement leur personnel, ce qui n’est pas surprenant. Cependant, ce qui contrarie le personnel, c’est leur inaction malgré qu’elles soient conscientes du problème de paiement du salaire minimum. Cela semble injuste, et peut même entraîner une perte d’emploi potentielle.

Pour ne pas rehausser le salaire des hôtesses de l’air avant les négociations de l’année prochaine, la compagnie met en exergue le PGE afin d’esquiver toute augmentation des coûts de cette année à venir. Les salariés de Transavia France réclament les paiements minimums légaux maintenant.

Les trois autres syndicats de personnel de cabine ont accepté un accord prévoyant des mesures visant à améliorer l’équilibre entre les 3 piliers : vie professionnelle, vie privée et pouvoir d’achat. Les primes des travailleurs hausseront de 5 % afin d’assurer le transport et le pouvoir d’achat de ces derniers. Ce doublement de la prime de 1 000 euros en vaut la peine !